le Michelangelo d’Obalk, le premier livre d’art en BD

Michelangelo - Obalk

Tout Michelangelo en un seul récit et en mille images. Un livre unique, à mi-distance entre un livre d’art et un livre pour enfants

Sculpteur, peintre, architecte, poète et urbaniste florentin de la Haute Renaissance, toutes les œuvres les plus connues de Michel-Ange sont universellement considérées comme des chefs-d’œuvres de la Renaissance. Son influence et son aura conjuguées à l’admiration que lui vouaient intellectuels et artistes de son temps étaient telles que deux biographies furent publiées de son vivant !

Aujourd’hui paraît le Michelangelo d’Obalk, un livre unique, à mi-distance entre un livre d’art et un livre pour enfants, conçu chronologiquement pour admirer, comprendre le meilleur que le maître a peint, sculpté et dessiné.

Plusieurs centaines d’images reproduisent les époustouflants détails de plus de cent peintures, sculptures et dessins, formant un récit visuel apparenté à la BD, et où chaque image est accompagnée d’une phrase, ou d’une amorce de commentaire, dont la continuité produit une véritable et nouvelle histoire de l’artiste sur le mode de la conversation, la voix du narrateur dirigeant la mise en pages.

Donc, au final ce n’est ni une BD ni un roman photo, c’est un essai publié sous l’apparence d’une BD ! Cet essai relève de l’histoire et de la critique d’art, ainsi que du cinéma documentaire puisqu’il a inspiré le scénario de la série Grand’Art diffusée sur arte, et du graphisme puisqu’il reprend la forme « BD ». Mais ce qui lui confère son côté à la fois instructif et ludique, c’est le ton d’Hector Obalk qui, tout en conservant sa pointe d’humour, se fait tout à tour critique, lyrique, et poétique.

Ce premier volume passe en revue l’œuvre de Michel-Ange depuis ses débuts (1490) jusqu’au plafond de la chapelle Sixtine (1508-1512), en passant par le Bacchus du musée Bargello, la Pietà de Saint-Pierre de Rome, le fameux David de Florence et le tondo Doni du musée des Offices.

Un second volume annoncé pour l’année prochaine sera consacré aux œuvres postérieures à 1512, incluant les Esclaves du Louvre, le Moïse de Rome, la chapelle Médicis de Florence, les Prisonniers laissés inachevés, la fresque du Jugement dernier de la chapelle Sixtine, la Pietà Bandini et tant de dessins exceptionnels.Un cadeau original et intelligent pour mettre au pied du sapin…

Relié: 96 pages
Editeur : Hazan
Collection : Beaux Arts
Langue : Français
ISBN-10: 2754109560
ISBN-13: 978-2754109567

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

« Au bout de la corde, la vie, la mort » de Stefan Cieslar

A la fois alpiniste et guide de haute montagne, Stefan Cieslar nous livre ici ...

Outside

« Outside » Quand la photographie s’empare du cinéma

Né aux Etats-Unis, à Brooklyn en 1918, Morris Engel était photographe de presse, puis ...

grand méchant renard

Le grand méchant renard de Benjamin Renner primé à Angoulème et à Nantes !

Le prix jeunesse du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD), décerné par ...