Aurélien Bellanger : Le Grand Paris aux éditions Gallimard

Aurélien Bellanger

« Depuis que nous sommes devenus une espèce urbaine, notre destin est lié à la forme de nos villes« . Aurélien Bellanger sur franceinfo

Enfant de l’Ouest parisien, Alexandre Belgrand a grandi à l’ombre des tours de la Défense, au bord de la voie royale qui conduit du Louvre à la Grande Arche et qui sert de frise chronologique à l’histoire de France. Héritier autoproclamé de ce majestueux récit, il rejoint une école de commerce, certain d’intégrer à sa sortie l’élite de la nation. L’un de ses professeurs l’initiera alors à l’histoire secrète de la capitale, avant de le faire entrer au service de l’homme fort de la droite – « le Prince » – en passe de remporter la prochaine présidentielle. Il lui aura fallu, auparavant, parfaire sa formation d’urbaniste au milieu du désert algérien, d’où il assistera, impuissant, au soulèvement des quartiers de l’Est parisien à l’automne 2005. Au soir du 6 mai 2007, il est au Fouquet’s, dans le tout premier cercle, prêt à intégrer le cabinet du Prince. Suivront, pour Alexandre, deux années d’alcoolisation heureuse, de travail acharné et d’amitiés nocturnes au coeur du triangle d’or parisien. Il écrira l’un des discours les plus remarqués du Prince, prélude au lancement d’une grande consultation architecturale sur l’avenir de Paris ; c’est lui encore qui imaginera de doter la nouvelle métropole d’un grand métro automatique, le Grand Paris Express. Il aura alors l’orgueil de se croire indestructible. Sa disgrâce, imprévue et brutale, le conduira jusqu’à l’Est maudit de la grande métropole. C’est là que, dans sa quête de plus en plus mystique d’une ville réconciliée, il devra s’enfoncer, accomplissant son destin d’urbaniste jusqu’à son ultime conversion, ainsi qu’il le lui avait été prédit au milieu du désert : « Nous autres, urbanistes, nous parlons aux dieux plutôt qu’aux hommes ».

Le héros du livre Alexandre Belgrand veut  réconcilier la banlieue Ouest, plutôt favorisée, et la banlieue Est, défavorisée, le fameux 93 qui est l’antichambre de la vie ou de la mort, de la réussite ou du ratage de la destinée de milliers d’individus.

Aurélien Bellanger, décrit dans ce troisième roman une intrigue, où l’Histoire, percute un théâtre aussi vaste que la région capitale, l’Ile-de-France. Le Grand Paris prend appui sur le projet du même nom, imaginé notamment par l’architecte Roland Castro, pour étendre l’aire de Paris jusqu’au port du Havre et aux falaises du pays de Caux. (Source L’express : http://www.lexpress.fr/culture/livre/yann-moix-aurelien-bellanger-ces-auteurs-qui-reecrivent-la-france_1879510.html)

En savoir plus sur Aurélien Bellanger : Cliquez-ici

Aurélien Bellanger  sera le 7 mars à 20h00 à la librairie le Genre Urbainwww.legenreurbain.com

Broché: 480 pages
Editeur : Gallimard
Collection : Blanche
Langue : Français
ISBN-10: 207019762X
ISBN-13: 978-2070197620
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié : Ce que doit faire le – prochain – président

Agnès Verdier-Molinié est une essayiste française. Elle dirige depuis 2007 la Fondation iFRAP, un ...

Le Monde Romain Antique

Le Monde Romain Antique et ….les Graffitis

Lorsque Pompéï fut découvert au XVIIIème siècle, historiens et archéologues s’intéressèrent principalement aux objets ...

Across Antartica

2.045 kilomètres en 73 jours, 15 heures et 35 minutes

Du 14 novembre 2014 au 27 janvier 2015, Stéphanie et Jérémie Gicquel ont traversé ...