ATD Quart-Monde pour lutter contre les préjugés sur les pauvres et la pauvreté !

ATD Quart-Monde

Le Forum « Agir contre la misère » à la Villette laisse la place aux Rencontres d’ATD Quart-Monde à Montreuil. Du 27 au 31 mai, vont s’ouvrir 5 jours de débats, de projections de films, d’expositions et d’ateliers articulés autour d’une volonté commune: dire STOP aux idées fausses sur les pauvres. Ces rencontres débuteront par le débat « Résistance d’hier, résistances d’aujourd’hui » en hommage à Geneviève de Gaulle-Anthonioz qui fera son entrée au Panthéon le même jour et qui fut durant 34 ans présidente du Mouvement ATD Quart Monde en France.

«J’ai décidé de faire entrer au Panthéon quatre grandes fi gures qui évoquent l’esprit de résistance : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Pierre Brossolette, Jean Zay. Deux femmes et deux hommes qui ont incarné les valeurs de la France quand elle était à terre ; deux femmes et deux hommes qui se sont dressés, chacun à sa manière, face à la collaboration, à l’abandon, à la barbarie, au nazisme» déclarait François Hollande le 21 février 2014 au Mont Valérien. Ancienne résistante et déportée, Geneviève de Gaulle-Anthonioz était une femme de grande modestie et d’exception qui a toujours refusé « l’inacceptable ». «  Moi, une héroïne ? Sûrement pas. Les héros et les héroïnes sont des gens d’exception, j’appartiens à ce qu’on peut appeler les braves gens, je suis une brave femme, pas beaucoup plus »

En cette année où l’on célèbre le 70e anniversaire de la libération des camps, et où la République s’apprête à lui rendre un hommage très solennel, le 27 mai prochain, Jour de la Résistance, il était normale que les Rencontres d’ATD Quart –Monde s’associe à cet événement.

Alerter sur l’état de la pauvreté en France, informer sur les projets innovants pour mettre fin à l’exclusion et proposer des pistes d’engagement au public, voici les idées que défendent et sur lesquelles débattent tous les deux ans environ 7000 personnes.

Cette année, vous êtes invités à Montreuil pour assister à de grands débats sur des sujets de sociétés en présence de personnalités et de spécialistes, des projections cinéma suivies d’échanges avec les réalisateurs ou encore pour rencontrer les initiateurs de projets concrets, militants et résistants, ou les auteurs de livres relatifs à la lutte contre la pauvreté.

A la rencontre du tissu associatif et des habitants de Montreuil, la ville d’accueil change mais le principe reste le même avec un thème cher à l’organisation pour cette année 2015 : la lutte contre les préjugés sur les pauvres et la pauvreté !

Ces rencontres sont placées sous la bannière « Stop aux idées fausses sur les pauvres ».

Le 27 mai : débat sur les nouveaux résistants en présence de Paul Bouchet, ancien président d’ATD Quart Monde, et d’autres personnalités.

Le 28 mai : deux auteurs présenteront leurs livres : Georges-Paul Cuny, qui a écrit une biographie de Joseph Wresinski « L’homme qui déclara la guerre à la misère », et Michèle Grenot, un ouvrage historique sur « Dufourny, la Révolution française et la démocratie ». Un film et une exposition suivront, avant un débat, à 19 heures, autour du cliché « Y a pas assez de travail pour tout le monde – Vrai ou faux ? », en présence de l’économiste Jean Gadrey.

Le 29 mai : présentation de plusieurs ouvrages :

« À la rencontre des milieux de pauvreté » et « Pour un développement durable qui ne laisse personne de côté », par ATD Quart Monde

« J’ai cherché si c’était vrai. Dans les pas d’une femme engagée », par Jean-Michel Defromont qui fait le portrait de Bernadette Cornuau, une volontaire.

Sont aussi prévus une animation et un grand débat sur la participation citoyenne, à 14 heures 30 : « Les absents ont toujours tort », avec la sociologue Marion Carrel. Une avant-première au cinéma Le Méliès de Montreuil conclut la journée.

Le 30 mai : ATD Quart Monde France tient son Assemblée générale à 9 heures 30 à Montreuil, suivie par l’inauguration de son nouveau siège, avec la Chorale du Nord ATD Quart Monde.

À 15 heures, on débattra de l’école autour de l’idée reçue que « les enfants pauvres ne peuvent pas réussir. » La ministre Najat Vallaud-Belkacem a donné son accord de principe. Parmi les autres participants, la sociologue Agnès van Zanten, la directrice d’école Véronique Bavières ou Jean-Paul Delahaye, chargé de mission sur la grande pauvreté et la réussite scolaire.

La journée s’achèvera, à 18 heures, sur un autre temps fort : la remise du prix Agir Tous pour la Dignité au film Spartacus et Cassandra, en présence du jury, dont des militants d’ATD Quart Monde, du réalisateur et des acteurs.

Le 31 mai : les rencontres se concluront par un débat à l4 heures 30 : « Les pauvres sont traités comme tout le monde. Sans discrimination ? », avec entre autres, Pierre-Yves Madignier, président d’ATD Quart Monde en France, et la sociologue Djaouida Séhili.

Des animations enfants – jeux, bibliothèques de rue, ateliers contes, philo – sont prévus tout le week-end, mais toute l’année, en Île-de-France, des membres d’ATD Quart Monde se déplacent dans des établissements à la demande d’enseignants, de documentalistes, d’assistantes sociales, afi n d’échanger avec les jeunes, les faire réagir sur la pauvreté, mais aussi écouter leur expérience.

Le programme est actualisé et détaillé sur le site atd-quartmonde.fr

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

ViennaSphere

Vienne à Paris crée l’évènement avec le ViennaSphere Tour

ViennaSphere Tour est une manifestation itinérante et éphémère qui sillonera les grandes villes européennes ...

Paul Landowki - Musée Paul-Landowski

Boulogne-Billancourt inaugure son nouveau Musée Paul-Landowski

arisien de naissance mais issu de la noblesse polonaise, Paul Landowski découvre la philosophie humaniste ...