• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Arnaud Montebourg Président ? Aurélie Filippetti Première Dame ?

Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg – Président, Aurélie Filippetti – Première Dame, Emmanuel Macron – 1er Ministre, la nouvelle donne 2017 ?

« S’il y a des responsabilités à prendre, je les prendrai« , déclare Arnaud Montebourg, ce dimanche 8 mai, dans un entretien accordé à Laurent Delahousse dans « 13h15 le dimanche » sur France 2. Mais le moment de le dire « n’est pas venu« , ajoute-t-il. Arnaud Montebourg Président, Aurélie Filippetti Première Dame, Emmanuel Macron 1er Ministre, voici la nouvelle donne qui pourrait se faire en 2017. Pourquoi pas ? Du changement sans changement, dans le changement, elle n’est pas belle la vie. Tous les trois, plus quelques autres, pourraient constituer rapidement une équipe afin de conquérir l’Elysée qu’ils ont aussi tant décrié.

« Qui va incarner cette idée, que vous évoquez, de rassembler, de réunir ? Quelqu’un peut-il émerger en douze mois ?« , demande notamment Laurent Delahousse à Arnaud Montebourg.

« Je ne sais pas. Je ne peux pas vous répondre, mais je crois que c’est nécessaire, on a en besoin, répond l’ancien ministre du Redressement productif. Le pays attend et nous en avons besoin. Une chose est sûre […] dans une période où le pays s’interroge : où allons-nous ? Où emmène-t-on la France ? Quel est son projet ? Que fait-on dans les cinq, dix prochaines années ? S’il y a des responsabilités à prendre, je les prendrai. »

Déjà tout un programme dans les réponses d’Arnaud Montebourg ; c’est vrai que le Redressement productif a provoqué une lame de fond sans précédent dans l’économie française, tout le monde s’en souvient encore aujourd’hui. L’ancien ministre de l’économie avait été viré du gouvernement le 25 août 2014 suite aux mésententes constantes entre lui et François Hollande. Arnaud Montebourg fait très fort puisque, très tôt, il a pensé à former son futur cabinet en courtisant Aurélie Filippetti et en pensant sur le long terme, en lui faisant un bébé. Si ce n’est pas de la stratégie politique, ça lui ressemble beaucoup. En tout cas l’idée est bonne. Bon chut, le moment n’est pas venu de le dire, c’est un secret ! C’est vrai qu’avec Emmanuel Macron les jeux ne sont pas encore fait car à son sujet, il dit ne pas comprendre le  »ni à droite ni à gauche ». « Je ne sais pas comment se définir avec une double négation, on ne se définit que positivement », indique Montebourgg, même s’il y a « des solutions nouvelles à gauche et à droite ». Mais aussi « Je serais prêt à discuter de ce qu’il propose ».

Arnaud Montebourg, avait fait le pari, en février dernier, dans L’Opinion, que le chef de l’Etat renoncera à être candidat à sa succession car il est « cuit » auprès des français, avec pour conséquence que le PS sera contraint d’organiser des primaires au sein même du parti, pour lui « l’airbag anti-21 avril ».

En résumé Arnaud Montebourg déclare que dans un pays qui ne va pas mieux, contrairement à ce qu’affirme François Hollande, « vous avez besoin aujourd’hui d’un renouveau, avec des idées nouvelles, y compris iconoclastes », mais, regrette-t-il, « l’ancienne génération dit non »et ….C’est une décision difficile à prendre, elle demande réflexion et travail » Hé hé ! Arnaud Montebourg fait son retour médiatique aujourd’hui avec Laurent Delahousse dans une émission diffusée ce 8 mai, mais enregistrée mercredi dernier au musée des arts et métiers.

Photo : DR

Voir aussi sur artsixMic : Emmanuel Macron vise le sommet 

"S'il y a des responsabilités à prendre, je les prendrai"

"Si on veut changer les choses, il faut s'attaquer au système"

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

la Salton Sea en Californie

La Salton Sea, la menace écologique de la Californie

Face à la sécheresse à laquelle doit faire face la Californie depuis plusieurs années, ...

Unef - coût de la vie

Unef : augmentation de 1,23% du coût de la vie pour la rentrée universitaire 2016

Selon une étude de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), pour la rentrée ...

Fleur pellerin

Chansons françaises à la radio, le « OUI » de l’Assemblée, à plus de diversité

Les députés viennent de valider le mercredi 30 septembre les nouvelles règles de diffusion ...