Bernard Frize. Sans repentir au Centre Pompidou

0
211
Bernard Frize. Sans repentir
Bernard Frize. Sans repentir

L’exposition Bernard Frize. Sans repentir fait entrer le visiteur dans l’acte même de création. Six thèmes structureront un parcours d’exposition volontairement paradoxal : Avec déraison, Sans effort, Avec système, Sans système, Avec maîtrise, Sans arrêt.

Depuis plus de 40 ans, Bernard Frize, ne cesse d’interroger la pratique picturale et le rôle du peintre. À une époque marquée par la virtualité et les images en mouvement, il engage une réflexion sur les enjeux du médium de la peinture comme peu de ses contemporains. Selon l’artiste, ses tableaux ne sont pas l’expression d’un “moi créateur” mais relèvent de l’application d’un protocole formel qu’il s’impose ; “les sensations, les sentiments n’y ont pas de place”. Au geste démiurgique qu’il réprouve, Bernard Frize oppose la mise en œuvre d’un processus technique, banal, parfois loufoque et souvent absurde.

L’exposition Bernard Frize. Sans repentir fait entrer le visiteur dans l’acte même de création, en lui révélant quels stratégies et défis intellectuels sous-tendent les œuvres du peintre. Six thèmes structureront un parcours d’exposition volontairement paradoxal : Avec déraison, Sans effort, Avec système, Sans système, Avec maîtrise, Sans arrêt.

Peintre français incontournable de la scène artistique internationale, Bernard Frize (né en 1954) a étroitement collaboré à la création du dispositif original de l’exposition. Riche d’une soixantaine d’œuvres présentant les multiples facettes de son travail, de ses débuts en 1977 jusqu’à ses créations les plus récentes, l’exposition propose un parcours thématique libre, sans direction, ni hiérarchie, en rupture avec l’approche sérielle pour laquelle l’artiste est connu. S’il demeure essentiellement connu pour ses peintures abstraites et conceptuelles sérielles, Bernard Frize a également intégré des éléments figuratifs dans ses œuvres dès les années 1980. Aussi, afin de mettre en lumière les questionnements picturaux multiples de chaque œuvre, des tableaux relevant d’une même série seront exposés dans différentes sections, chacun accompagné d’un commentaire de l’artiste.

Depuis plus de quarante ans, Bernard Frize développe un œuvre à contraintes. De sa première série, qui consistait à retracer la trame de la toile jusqu’à saturation avec le plus fin des pinceaux, le traînard, à son tableau le plus récent, LedZ (2018), bâti sur les antagonismes de surfaces horizontales et verticales, l’acte de créer est ici soumis à un règlement préalable, le mode opératoire à un protocole librement choisi par l’artiste. Les peintures de Frize ne veulent pas être l’expression d’un moi créateur, elles relèveraient simplement de l’application d’un système formel impersonnel, « Les sensations, les sentiments n’y ont pas de place ». Au geste démiurgique qu’il réprouve, l’artiste oppose la mise en œuvre d’un processus technique, banal, parfois loufoque, souvent absurde. Quel sens faut-il donner à l’obligation que le peintre s’impose à lui-même de remplir intégralement la surface d’une toile par un seul trait de pinceau, exécuté à main levée et d’une seule couleur ? Ou encore, de représenter toutes les possibilités de mouvement dont dispose le cavalier sur un échiquier, comme dans son tableau Spitz (1991) ?

Si Bernard Frize interroge les fondements de l’expérience de peindre, l’essentiel dans son œuvre n’est pas d’exalter la contrainte ou d’exhiber la technique, mais bien de les mettre toutes deux au service de ce mystère que reste, malgré tout, la peinture. Notre exposition présente ainsi un de ses plus grands défenseurs actuels, avec ses forces, ses impasses, ses éclats et ses obsessions. Mais sans repentir. ” Angela Lampe – Conservatrice, Collections modernes, Musée national d’art moderne

Le Centre Pompidou a invité Bernard Frize à investir l’espace de la Galerie 3 pour une exposition majeure de ses œuvres, plus de 15 ans après sa dernière exposition en France au Musée d’art moderne de la Ville de Paris.

Photo : Bernard Frize Isaac, 2004 Huile sur toile 190 × 220,5 cm Collection particulière photo © Bernard Frize © Bernard Frize/Adagp, Paris 2019

Bernard Frize. Sans repentir
Exposition du 29 mai 2019 au 26 août 2019

Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou
75191 Paris Cedex 04

https://www.centrepompidou.fr/fr

Bernard Frize Travis 2006 Huile sur toile 285 × 240 cm Collection particulière photo © André Morin © Bernard Frize/Adagp, Paris 2019
Bernard Frize Travis 2006 Huile sur toile 285 × 240 cm Collection particulière photo © André Morin © Bernard Frize/Adagp, Paris 2019
Summary
Bernard Frize. Sans repentir au Centre Pompidou
Article Name
Bernard Frize. Sans repentir au Centre Pompidou
Description
Depuis plus de 40 ans, Bernard Frize, ne cesse d’interroger la pratique picturale et le rôle du peintre.
Author
Publisher Name
artsixMic