Accueil A la Une Annecy Paysages : Interview et Reportage

Annecy Paysages : Interview et Reportage

-

Annecy Paysages ce sont 32 installations artistiques et paysagères qui s’étirent sur tous les sites emblématiques de la ville d’Annecy

Annecy Paysages est un festival imaginé comme un itinéraire en ville et en plein air, ponctué par 32 installations artistiques et paysagères sur les sites emblématiques de la ville d’Annecy. Il s’étire sur 4 kilomètres et peut se faire a pied ou à vélo. Implantées dans trois sites emblématiques de la ville : le centre historique, les Jardins de l’Europe et le parc Charles Bosson, c’est une autre manière de découvrir, la ville, son lac, sa nature et toute la beauté de son paysage.  Le festival est aussi jumelé avec la manifestation “Lausanne Jardins” dans le cadre d’un projet européen de coopération transfrontalière Naturopolis Annecy / Lausanne. Présent, lors de l’inauguration du festival, artsixMic est allé à la rencontre de Monsieur Salvador Garcia, pour lui poser quelques questions à ce sujet. Salvador Garcia est le directeur de Bonlieu Scène nationale et le directeur artistique d’Annecy Paysages.

artsixMic : C’est fait, la seconde édition d’Annecy paysage est partie, travaillez vous d’ores et déjà sur la nouvelle édition ? En résumé êtes vous satisfait aujourd’hui de tout le travail qui a été effectué et bien sûr de son résultat ?

Salvador Garcia : La programmation d’un festival comme Annecy Paysages se fait en continu. Pour cette édition deux conseillers artistiques sont venus m’assister pour la partie arts plastiques. J’ai retenu une quarantaine d’artistes, architectes, paysagistes qui me paraissaient pertinents au regard de leur travaux et en relation avec le parcours souhaité pour cette édition. Ils ont été invités à venir à Annecy pour proposer un projet contextualisé en fonction des sites que nous leur proposions, puis nous avons travaillé avec eux pour finaliser les projets ( production, contraintes techniques etc..).
De fait nous avons d’ores et déjà reporté une dizaine de projets pour l’édition 2020 et nous y travaillerons dès la fin août. Il faudra ensuite compléter la programmation en cherchant de nouvelles équipes pertinentes au regard du festival.

Le résultat de cette édition 2019 qui est en cours est très encourageant pour nous. Les équipes artistiques ont toutes plébiscité l’accueil technique et convivial qui leur a été réservé à Annecy et le public a manifesté son intérêt voire son enthousiasme pour cette deuxième édition du festival. C’est peut être là le plus important pour nous, emporter l’ adhésion de la population pour un festival qui propose une relecture artistique des paysages qui appartiennent à tous, dans un espace public qui par définition est partagé, c’est là le vrai succès que nous savourons.

artsixMic : De fait Annecy se prête particulièrement bien à cette exercice artistique, et son lac rajoute toute la poésie au lieu, à la ville. Qu’en est-il ?

Salvador Garcia : Annecy il est vrai, se prête particulièrement bien à ce type de festival , les paysages naturels et patrimoniaux sont remarquables et la balade proposée par le festival vient détourner les regards traditionnels portés sur ce cadre naturel somptueux. C’est aussi un vrai défi pour les artistes et les organisateurs que de trouver une adéquation entre les installations proposées et la beauté « naturelle » ou « attendue » des sites… la tolérance à l’erreur est ici très faible puisqu’elle est jugée par des centaines de milliers de regards très divers. On s’adresse vraiment à une population bien au delà des publics de l’art.

artsixMic : Pour l’inauguration, les jardins d’Annecy ont mis le feu si je puis dire et c’était magnifique, les visiteurs ont eu l’air de vraiment apprécié, vu notamment le nombre de photos qui ont été prise, là aussi un vrai travail de recherche, je suppose ?

Salvador Garcia :  En ce sens il est naturel pour nous de concevoir une inauguration du festival qui s’adresse à toute la population et non pas seulement à un public de l’art convié à un vernissage. La grande balade est conçue comme un moment magique qui rassemble la population autour de la célébration d’un territoire qui lui est commun. C’est ça l’idée. Bien sûr c’est difficile à réaliser, la programmation des installations, des concerts, leur dimensionnent et leur adaptation aux sites sont les clefs du succès et le public ne s’y trompe pas. Cette année c’était particulièrement réussi, la preuve était dans les regards des spectateurs petits et grands qui déambulaient dans les installations de feu malgré les menaces d’orage qui finalement nous ont épargnés. Nous essayerons de faire aussi bien l’année prochaine. Nous avons déjà quelques pistes de programmation.

artsixMic : C’est une manifestation dans le temps, car elle dure jusqu’à mi-septembre et cela en partenariat avec Lausanne, c’est aussi donner du temps au temps ?

Salvador Garcia :  Oui effectivement , la collaboration avec la Ville de Lausanne sur les thèmes de la nature en ville donne du temps à nos démarches puisqu’elle va se poursuivre sur une durée de quatre ans. Elle renforce également nos programmations puisque ce projet est soutenu par les fonds européens.

Nous préparons d’ailleurs pour l’année prochaine un colloque européen sur le thème de la nature en ville en collaboration avec les acteurs Lausannois.

Enfin nous travaillons actuellement avec la ville et l’agglomération d’Annecy sur les programmes d’investissement de rénovation urbaine des quatre prochaines années. L’objectif étant d’inclure une dimension artistique et durable dans les réalisations futures.

Toutes les informations sur : www.annecy-paysages.com

Photo : Follow the leaders de Isaac Cordal – ©Jean Marc Lebeaupin pour artsixMic

Annecy Paysages : Reportage

Jean Marc Lebeaupin
Jean Marc Lebeaupin
Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !
- Advertisment -

A voir

Visit The USA : Une année 2020 placée sous le signe...

Visit The USA à la découverte du Academy Museum of Motion Pictures, du Planet Word Museum, du Detroit Institute of Arts, du Santa Barbara...

Clip

YADAM se met à nu avec son premier Clip YADAM

YADAM sort un premier EP, où il y raconte son incroyable destin. Il a tout simplement choisi d'appeler son premier single YADAM. YADAM a...