Roman d’un voyageur, KIM Yik-Yung et KIM Yeun-Kyung à la Cité de la céramique

Afin de célébrer les Années croisées France-Corée, la Cité de la céramique organise en 2015 et en collaboration avec la Cultural Heritage Administration de la République Coréenne, une double exposition, l’une patrimoniale et l’autre résolument contemporaine.

« Roman d’un voyageur », du 21 janvier au 20 juillet, est une exposition construite autour de la figure emblématique du diplomate Victor Collin de Plancy (1853-1922), premier consul de France en Corée. On y parcourt d’une part un voyage dans l’espace vers la péninsule coréenne, au coeur de l’Extrême-Orient, à la découverte d’une culture ancienne et raffinée, et d’autre part une plongée dans le temps, vers le « royaume ermite » de la fin de l’époque Choson, à la fin du XIXe siècle, qui venait de s’ouvrir au monde.

Demeuré treize années dans le pays, Collin de Plancy collectionna lors de son tout premier séjour, entre 1888 et 1891, quelques 260 pièces de céramique coréenne pour le Musée national de céramique à Sèvres et le Musée Guimet à Paris. Sur place, il favorisa le travail d’autres diplomates, d’ethnographes, de photographes et de géographes.

Le pays et son art de vivre sont évoqués dans l’exposition à travers des photographies, des peintures, du mobilier et un ensemble unique de céramiques exceptionnelles du 1er siècle de notre ère à nos jours, dont la grande jarre à décor de dragon du XVIIIe siècle, considérée comme un chef-d’oeuvre des collections nationales conservées par l’établissement. La plupart des céramiques exposées n’ont jamais été montrées au public.

A partir du mois de mai et jusqu’au 4 janvier 2016, c’est la créativité dans les domaines de la céramique et du verre qui sera mise à l’honneur à travers les travaux de deux artistes coréennes contemporaines.

KIM Yik-Yung, céramiste émérite née en 1935 à Chongjin et travaillant à Séoul a une renommée à la fois nationale et internationale en réalisant le lien entre héritage culturel et création contemporaine, dans la pure tradition coréenne du Buncheong (engobe blanc sur des formes simples ornées des traces du pinceau et recouvertes d’un émail transparent et brillant révélé à la cuisson). L’exposition privilégie les pièces de grands formats.

KIM Yeun-Kyung, née en 1970 à Séoul est actuellement responsable de l’atelier verre à l’ENSAD de Strasbourg. Elle a reçu le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main – Métiers du verre 2001. Son travail de sculptures en verre est apprécié hors de nos frontières. Seront présentés ses travaux d’accumulation et de compression de verre à vitre des années 2000, ainsi qu’une récente installation sur tables de formes soufflées évoquant des outres ventrues noires ou transparentes. Sa recherche vise à mettre en évidence la capacité du matériau à suggérer l’eau et le passage du temps, son pouvoir de figer la fluidité et d’exprimer les émotions les plus intimes.

Parallèlement à ces deux expositions, la plasticienne française Claire Roudenko-Bertin, actuellement en résidence au laboratoire de recherche appliquée de la Manufacture de Sèvres, exposera dans la salle des collections asiatiques du Musée, une installation et une performance révélant sa quête du céladon et à sa fascination pour la culture coréenne.

Enfin, une journée d’étude sur le céladon, à la fois sous l’angle historique mais aussi scientifique, prévue à l’automne, viendra clore cette saison coréenne à la Cité de la céramique.

Photo : KIM Yeun-Kyung – VERTIGE Cristal,eau, poisson rouge, oxygène. 28 X 18 X 32 cm. 2007

Informations pratiques

Jarre au dragon
Jarre au dragon, XVIIIe siècle, H : 60,2 cm © DR Jatte céladon à décor de fleurs de chrysanthèmes, XIe siècle © DR Collections Sèvres – Cité de la céramique

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Le festival Qasr Al Hosn – Abu Dhabi février 2015

Ayant lieu chaque année pour célébrer les traditions culturelles émiraties, honorer les fondateurs des ...

Isa-Kaos

« (Re) Belles » Exposition collective et féminine à la Galerie Ici Montreuil

"J’ai choisi de réunir trois plasticiennes. Trois femmes artistes qui ont une vision différente ...

Lucien-Clergue

Les Clergue d’Arles au musée Réattu

Certains mots, au fil du temps, au fil d’une vie, deviennent indissociables. Ainsi, évoquer ...