Nuit noire Centreafrique… Pour une nuit blanche

La Nuit Blanche 2014 sera l’occasion pour « Action contre la Faim » de nous sensibiliser à la détresse dans laquelle est toujours plongée la République centrafricaine.

Pour se faire, pour illustrer cette situation dramatique, il ne pouvait y avoir meilleur témoin que le photographe William Daniels qui vient de se voir récemment octroyer au festival de Perpignan le Visa d’Or humanitaire par le comité international de la Croix Rouge pour son reportage en terre centrafricaine, qui a sensibilisé le public au respect de la mission médicale en temps de guerre.

William Daniels

William Daniels

Tout le travail photographique de William Daniels porte sur les questions sociales et humanitaires que soulèvent des peuples fragilisés ou esseulés. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a commencé sa carrière de photographe, en réalisant des clichés d’enfants dans les rues des Philippines ce qui lui a valu en 2004 le Social and Documentary Photography Prize.

Son travail sur le paludisme en Afrique et ses conséquences, regroupé dans une exposition sous le titre de « Mauvais Air », est présenté à Paris en 2009 sur le Pont des Arts et est couronné d’un World Press. Il publie deux ans plus tard un livre sur l’instabilité au Kirghizistan qui en fait le lauréat de la Fondation Lagardère, puis, il couvre le Printemps arabe avant de se rendre en Libye. C’est à la même époque qu’il reçoit une mention d’excellence de World Press pour une photo nocturne de la mise en bière d’une victime du séisme d’Haïti.

Après le paludisme, il entreprend de retracer en images les trois fléaux mondiaux que sont le sida, le paludisme et la tuberculose, projet sélectionné pour le Grand Prix de l’Académie des Beaux Arts.

Habitué aux zones à risque, William Daniels a été tout particulièrement touché par la souffrance tant mentale que physique de la population centrafricaine, dénuée de soins médicaux, laissée pour compte quand elle n’a pas fait l’objet de massacres; ses photos laissent éclater ce désespoir et cette urgence vitale d’assistance médicale; elles nous plongent au sein de ce conflit qui secoue ce pays depuis trop longtemps.

William Daniels

William Daniels

Les photos de William Daniels jalonneront le parcours Nuit Noire Centrafrique dans une street galerie composée d’une fresque murale d’une centaine de mètres sur les quais de Seine entre Saint-Michel et Notre-Dame accompagnée d’une projection vidéo d’une sélection personnelle du photographe dans la nuit parisienne, rythmée au son d’une création sonore de Mr Nô. Un mini-site dédié prolongera l’expérience sur Internet.

Une Nuit Blanche pour se rappeler, prendre conscience et ne pas oublier le chaos dans lequel sombre la République Centrafricaine depuis plusieurs décennies.

Infos pratiques

Nuit noire Centrafrique
Samedi 4 octobre de 19h à 07h
entre Saint-Michel et Notre-Dame

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Esmeralda-Kosmatopoulos

Esméralda Kosmatopoulos « Et Dieu créa l’@ »

Esméralda est une femme de son époque, une femme active, une créatrice inspirée par ...

Festival copy

Le Festival du Regard 2016

Le Festival du regard, c’est Éric Vialatel, qui a décidé d’installer la photographie dans ...