Mark Rothko in the Gemeentemuseum de La Haye

Mark Rothko

Le Gemeentemuseum de La Haye propose jusqu’au au 1er mars 2015 une importante exposition des œuvres de Mark Rothko. Le Gemeentemuseum héberge également la plus grande collection de Mondrian au monde. Mondrian reconnu comme l’un des pionniers de l’abstraction. Les deux icônes de l’histoire de l’art, la première et la deuxième génération de pionniers de l’art abstrait, réunis  pour la première fois  dans un même lieu.

Mark Rothko (né Marcus Rothkowitz) était d’origine juive russe, mais avait grandi en Amérique dès l’âge de dix ans. Rien dans sa vie ou sa famille ne semblait le prédestiner à devenir un artiste. Il découvrit en effet relativement tard et de manière plus ou moins fortuite, son goût pour la peinture. Il prit quelques cours, mais se considéra toujours comme essentiellement autodidacte. Les dernières années de sa vie furent assombries par des problèmes de santé mentale. Sa palette devint alors de plus en plus sombre et sinistre. Il finit par se donner la mort en 1970.

Rothko doit sa renommée internationale à sa manière de peindre, « classic style », qu’il avait adoptée dans les années 50. Rothko. Il sentait que, aussi bien pour l’artiste que pour le public, une expérience émotionnelle écrasante était la forme ultime de l’inspiration, à la limite du spirituel. « Les personnes qui pleurent devant mes tableaux vivent la même expérience religieuse que moi quand je les ai peints. »

Outre les peintures « classic style » de Rothko, cette exposition présentera également des exemples de ses œuvres antérieures, beaucoup moins souvent exposées. Des études récentes sur la période transitionnelle de Rothko ont démontré qu’il est venu vers l’abstraction totale par l’intermédiaire d’un genre de Réalisme proche du Fauvisme et d’une forme de Surréalisme tout à fait personnel.

Photo : Mark Rothko (1903-1970), Untitled / Zonder titel, 1953, gemengde techniek op doek, 195 x 172,1 cm, National Gallery of Art, Washington – schenking The Mark Rothko Foundation, Inc.  © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko /Artists Rights Society (ARS), New York c/o Pictoright Amsterdam 2014

Mark Rothko

Mark Rothko (born Marcus Rothkowitz) was of Russian Jewish origin but grew up in America from the age of ten. Nothing in his background or family seems to have predestined him to become an artist. Indeed, he discovered his bent for painting only relatively late and more or less accidentally. He took some courses but always regarded himself as essentially self-taught. The last years of his life were overshadowed by mental health problems. His palette became ever darker and more sombre. In 1970 he took his own life.

Rothko owed his worldwide fame to the « classic style » painting he adopted in the 1950s. Interaction with the viewer was of great importance to Rothko. He felt that, for both the artist and the public, an overwhelming emotional experience was the most sublime form of inspiration, bordering on the spiritual. « The people who weep before my pictures are having the same religious experience I had when I painted them ». Rothko was not the first abstract artist to attach importance to the spiritual aspect of art; artists like Mondrian and Kandinsky had also seen their work as a spiritual exercise. But he was the first to give pride of place to emotion, at a time when abstract art was still fairly impersonal.

Gemeentemuseum Den Haag - Mark Rothko

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fête du graphisme

la Fête du graphisme, 2ème édition !

Devenue le premier événement d’envergure internationale dédié aux seuls arts graphiques et un rendez-vous ...

William Turner

Turner au Caumont Centre d’Art Aix en Provence

En partenariat avec la Tate Britain de Londres et le Turner Contemporary de Margate, ...