Lunettes connectées, le sur-titrage dans vos lunettes !

lunettes connectées

Avignon et ses Festivals incontournables, le OFF et le IN dont c’était la 69ème édition cette année, a bénéficié d’une toute première mondiale en matière de technologie. Au Palais des Papes, le spectacle vivant a pu être appréhendé avec des lunettes aussi uniques que révolutionnaires, des lunettes intégrant un sur-titrage rien que pour vos yeux, des lunettes connectées !

Daisy Jacobs, le chef de projet chez Théâtre in Paris explique : “C’est de la réalité augmentée (…) Ça permet un multilinguisme, donc par exemple, sur-titrer « Le Roi Lear » de Shakespeare mis en scène et traduit par Oliver Py en français, anglais et mandarin. Et « Retour à Berratham » d’Angelin Preljocaj qu’on va sur-titrer en 5 langues donc anglais, français, allemand, italien et polonais.” “Chacun peut choisir sa langue, sa couleur, la taille du texte, la luminosité et la position du texte dans les lunettes. J’ouvre l’application et là, j’ai tous les fichiers des surtitres. Je vais choisir de suivre les surtitres en anglais et je fais défiler le texte juste en cliquant sur la flèche. Si jamais un comédien saute une réplique ou se trompe, on peut très facilement sauter aussi juste comme ça.” “C’est une première mondiale au festival d’Avignon 2015 qu’on a lancé avec French Tech Culture, donc nous, Théâtre in Paris, nous sommes lauréats de l’accélérateur des start-ups qui s’appelle French Tech Culture et dans le cadre du festival, on a pu lancer ce nouveau dispositif, cette nouvelle solution de sur-titrage multilingue.

Entre la tablette et les lunettes, tout passe par une connexion wifi sécurisée. Car la cité des Papes et sa région, terreau de festivals a décidé de jouer la carte du numérique comme l’explique Jean-François Césarini, le responsable du développement d’un accélérateur qui s’appelle “The Bridge”, normal, on est à Avignon : “The bridge” ça a été l’accélérateur qui a été labellisé par le ministère de l‘Économie pour devenir la capitale de la culture et du numérique de la France, avec une portée européenne. On accueille des start-ups, on les forme, on les coache, on leur trouve des financements, des clients et après on les envoie dans nos réseaux pour qu’elles grossissent et qu’elles développent l‘écosystème de notre Provence pour créer de l’emploi. Par exemple pour Théâtre in Paris et les lunettes, on les enverra dans le hub de New York pour essayer de se mettre en contact avec Broadway pour qu’ils nous reviennent encore plus forts et qu’ils puissent encore plus développer notre territoire.”

Les spectateurs qui ont pu bénéficier de cet immense progrès technologique ont été conquis, le trouvant simple d’utilisation et permettant une meilleure approche et compréhension du spectacle. Ces lunettes pourraient également être d’une grande utilité pour les personnes sourdes et malentendantes, mais aussi dans les secteurs de pointe comme la chirurgie.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

pull kangourou

Séquence Geek : Transformez vous en Kangourou !

Dans la catégorie gadget trop rigolo pour les amoureux de leurs chiens et chats, ...

pokemon

Séquence Hi-Tech : La Pokémon mania… A encore frappé !

Pokemon un jour... Pokemon toujours ! En voici un nouveau à ajouter à la ...

PPD

PPD alias PPDA : Atchao au revoir !

Adieu mon ami virtuel! Je ne t'ai peut être pas assez regardé mais franchement, ...