• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

l’eSports World Cup présent à la Paris Games Week

Paris-games-week

L’acquisition par Amazon de Twitch.TV pour 1 milliard de dollars a révélé en 2014 l’importance économique de l’eSport, le secteur des sports électroniques, c’est-à-dire des compétitions de jeux vidéo. Cet été 2015, le tournoi « The International » à Seattle, organisé par Valve Software, a offert 18 millions de $ à des champions de jeux vidéo de moins de 25 ans. Les finales mondiales du jeu League of Legends rassembleront cet automne des dizaines de milliers de spectateurs dans les stades des plus grandes capitales du monde. Selon l’institut d’études Newzoo, l’eSport comptera 323 millions de fans d’ici 2018.

L’ESWC, comprendre eSports World Cup, revient pour la 5e année consécutive à la Paris Games Week, avec ses tournois internationaux et son grand show sur scène, du mercredi 28 octobre au dimanche 1er novembre, Pavillon 1 de la Porte de Versailles. Cette année, 50 pays prendront part aux compétitions pour un total de 226 joueurs. Oxent, la société organisatrice, place cette édition sous le signe de l’innovation et de la mixité. En effet, jamais autant de filles n’ont été engagées dans différents tournois (League of Legends, Just Dance, Counter-Strike…) et pour la première fois les meilleurs pilotes du monde s’affronteront sur Trackmania équipés de casques VR et assis dans des cockpits interactifs 720 degrés.

L’ESWC déploiera des infrastructures de jeu en réseau et de spectacle sur près de 4000m², faisant de l’événement la plus importante animation de la Paris Games Week. L’ensemble du programme de la Grande Scène sera diffusé en direct en HD sur Dailymotion, et en télévision sur Ma Chaine Sport et sur l’Equipe 21 (finale FIFA16). Au total plus de 200 000 spectateurs sont attendus pour encourager les champions dans l’enceinte (soit 5 fois le Parc des Princes) et plusieurs millions sur Internet et en TV à travers les nombreuses retransmissions. Cette 12e édition de l’ESWC, pour la 5e fois à la Paris Games Week, s’inscrit dans la continuation des épreuves organisées au Zénith de Paris en mai sur Call of Duty et à Montréal en juillet sur Counter-Strike. Au total cette année l’ESWC aura offert plus de 220 000 dollars de prize money aux champions de ses différents trophées.

Un programme exceptionnel de tournois et opérations spéciales

Coupe du Monde League of Legends Féminine : Du 28/10 au 30/10, commentée par Chips & Noi 40 Finalistes dont Team Alternate (Allemagne) et XenoDragons (Pologne)

Coupe du Monde Just Dance : Du 29/10 au 01/11 (finale française le 28/10) 18 finalistes dont Diego San du Brésil, Avery « littlesiha » Price des US, le français Manuel « Roxsora » Rodriguez

Coupe du Monde FIFA16 (ESWC) : Du 29/10 au 01/11 32 finalistes dont Navid « AdamanT » Borhani (Iran -Champion du monde en titre), Brian Savary (France), Spencer « Gorilla » Ealing (UK), Abdulaziz Al Shehri (Arabie Saoudite – Champion du Monde FIWC)
Coupe du Monde Trackmania² Stadium : Du 30/10 au 01/11 16 finalistes dont Carl-Antoni Cloutier (Canada – Double Champion du monde) et Marek « Tween » Pacher (Slovaquie – Vice-champion du monde 2014)
Open de France Counter-Strike :  Du 28/10 au 01/11, commenté par CnD & Manu 80 finalistes dont Team LDLC White, Melty eSports Club, WeGotGame
Challenge International Trackmania VR : Du 30/10 au 31/10 Casques VR et cockpits interactifs

Finale de la Paragon League sur Shootmania : Le jeudi 29/10 à 14h – Infos sur Les 2 meilleures équipes du monde en finale

Le Choc des Blindés 2 à World of Tanks : Le vendredi 30/10 à 14h – Infos sur http://www.chocdesblindes.fr Finale sur scène avec Gaming Live, Millenium, Eclypsia, Zerator et Domingo

Finale de l’EPSI Ligue sur League of Legends : Le mercredi 28/10 à 13h, commentée par Chips & Noi La ville d’Arras contre la ville de Lyon (championnat de France étudiant)

La planète jeu vidéo se donne rendez-­vous à la Paris Games Week 2015

Pour sa 6ème édition la Paris Games Week poursuit ses objectifs : offrir aux visiteurs une expérience immersive et conviviale. Idéalement placée pendant les vacances de la Toussaint, elle propose aux joueurs, venus entre amis ou en famille, toutes les composantes qui ont fait son succès : nouveautés de fin d’année, avant-premières 2016, compétitions internationales eSport… Constructeurs, éditeurs et accessoiristes réservent à tous de nombreuses surprises. Pendant 5 jours, le salon permet au public de prendre en main les nouveautés présentées par les éditeurs dans une ambiance festive. Afin d’offrir aux visiteurs un événement mémorable, la Paris Games Week poursuit sa croissance et investit désormais plus de 60 000m² des halls 1 et 2.1 de Paris Expo – Porte de Versailles.

Les joueurs en herbe sont également à l’honneur, grâce à la Paris Games Week Junior qui prend également de l’ampleur : un espace de plus de 2 000m² totalement dédié aux enfants et à leurs parents qui pourront tester de nombreuses nouveautés destinées aux 6-­‐12 ans. La Paris Games Week s’impose comme la vitrine de tous les jeux vidéo. Tandis que le jeu vidéo se positionne comme 2ème industrie culturelle en France derrière le livre* et seul marché physique du divertissement en croissance l’an dernier*, la Paris Games Week se doit de représenter cette industrie forte : réalité virtuelle, réalité augmentée, Cloud Gaming, blockbusters, jeux indépendants… Les dernières tendances et innovations sont accessibles à tous les gamers et passionnés pour 5 jours placés sous le signe de la découverte et du partage. La Paris Games Week fédère chaque année davantage d’acteurs, pour proposer au public toutes les expériences de jeux, toutes plateformes confondues.

Ce rendez-vous international des professionnels du jeu vidéo, piloté par Capital Games, rassemble plus de 2 700 décideurs et 250 acheteurs (éditeurs, distributeurs, développeurs, journalistes et prestataires de services) issus de plus de 50 pays. Chaque participant a l’opportunité d’organiser ses rendez-­‐vous en amont de l’événement grâce à un outil de matchmaking qui a fait la renommée de la Game Connection. En parallèle, la Game Connection propose sur trois jours un programme de conférences, masterclasses et rendez-vous d’acheteurs, délivrés par des experts mondiaux de l’industrie du jeu vidéo.

MMOne ™ + TrackMania 2 Stadium (Virtual Reality eSport)

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Des membres des Forces spéciales tunisiennes sécurisent le musée Bardo à Tunis après une attaque terroriste, le 18 mars 2015, AFP

Carnage au musée du Bardo à Tunis

19 morts dont 17 touristes étrangers, c’est le sinistre bilan de la sanglante attaque ...

Autoportraits

Autoportraits du musée d’Orsay

Après le musée des beaux-arts de Nancy et avant le musée des beaux-arts de ...