le château de Chambord retrouvera dès 2017 ses jardins à la française

chambord - jardin à la française

Chantier historique à Chambord: 300 ans après, le château s’apprête à retrouver ses jardins à la française.

Grâce au mécénat, à titre personnel, de Monsieur Stephen A. Schwarzman, d’un montant de 3,5 millions d’euros, le château de Chambord retrouvera en 2017 ses jardins à la française. Commandés par le domaine national de Chambord à l’initiative de Jean d’Haussonville, directeur général, le projet a été validé en son principe par le Président de la République lors de sa visite à Chambord en décembre 2014 et sur le plan scientifique par la commission nationale des monuments historiques en février 2015.

Ces jardins, conçus sous Louis XIV d’après un dessin datant de 1734, avaient existé durant plus de deux siècles avant de disparaître progressivement dans l’entre-deux guerres. Ils retrouveront leur place au pied de la façade nord sur plus de six hectares, 15 années d’études et croisements de données scientifiques à partir d’archives, plans anciens, gravures et recherches archéologiques ayant été nécessaires pour délimiter avec précision les emplacements figurant dans les plans du XVIIIe siècle.

Un tel projet d’une telle ampleur n’avait plus vu le jour depuis plusieurs décennies : plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes délimitant les bordures, ou encore 18 874 m² de pelouses seront ainsi plantés et réalisés et seront ouvert au public dès le 1er avril 2017. Un jardin à la française au sein d’un des plus beaux écrins de notre patrimoine.

Quant au mécène, Mr Stephen A. Schwarzman, Président, PDG et fondateur de Blackstone, il explique en ces mots son geste en faveur du domaine national de Chambord : « Des trésors nationaux comme Chambord sont d’une importance capitale pour l’héritage culturel, l’histoire de France et le peuple français ainsi que pour la communauté internationale. Alors que le monde se transforme rapidement, notre engagement constant avec le passé permet d’amener du sens et d’améliorer notre compréhension du présent. Je suis fier d’apporter mon soutien à ce projet de restauration des jardins à la française de Chambord, et je conseille vivement à d’autres personnes de m’accompagner dans la préservation de Chambord et d’autres sites historiques d’une grande importance pour les générations futures ».

Le site du Château de Chambord : Cliquez ici

Photo : ©Château de Chambord

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Gynophobie

No Gynophobie : Ensemble contre la Gynophobie

L’association loi 1901 reconnue d’intérêt général, « Ensemble contre la Gynophobie », présidée par ...

La Géode

LE WEEK-ENDOSAURE…à La Géode ! Ce week-end, 2 Jours GRRRR Pour Faire AAHHH !!!

À l’occasion de son 30e anniversaire, La Géode réunit les plus impressionnantes espèces fossilisées ...

Les Misérables

Exposition « Les Misérables » au Centre pénitentiaire sud francilien Réau

Une dizaine de personnes détenues, hommes et femmes, accompagnés par Vincent Gille, chargé d'études ...