Lancement l’année prochaine du Prix Maïa en mémoire de Maïa Plissetskaïa

Maïa Plissetskaïa @sternalski

Irma Nioradze lance l’édition, dès l’année prochaine, du Prix Maïa, en mémoire de Maïa Plissetskaïa, qui en 2018 se tiendra à Cannes !

Le Gala Viva Maïa a réuni le 8 juillet dernier à Cannes, 16 étoiles internationales. A cette occasion, Irma Nioradze, a lancé la nouvelle édition, dès l’année prochaine, du Prix Maïa, en mémoire de Maïa Plissetskaïa.

Née à Moscou en 1925 d’une mère actrice au temps du cinéma muet et d’un père ingénieur, Maïa Plissetskaïa perd ces derniers avec les grandes purges de Staline.

Surnommée la « Diva de la danse » Maïa Plissetskaïa se distingue comme une artiste hors du commun qui a marqué de son empreinte nombre d’interprétations et l’art de la danse du XXème siècle. Maïa Plissetskaïa décéde le samedi 2 mai 2015 d’une crise cardiaque.

Très attachés au rayonnement de la danse, tous les participants ont pris date pour l’année prochaine et les suivantes, convaincus de la nécessité de pérenniser l’événement, l’idée étant de faire de ce Gala un rendez-vous incontournable et une véritable fête de la danse. Rendez-vous donc l’année prochaine pour découvrir, comme cette année, les jeunes talents les plus prometteurs et les plus ébouriffants !

A l’issue de la conférence de presse, Irma Nioradze a annoncé que dès l’année prochaine, la nouvelle édition du Prix Maïa, se tiendra à Cannes en partenariat avec le Prix Ballet 2000. Le Prix Maïa, conçu pour saluer l’excellence de l’école russe, la promouvoir et assurer son rayonnement en Europe, et célébrer l’héritage artistique de Maïa Plissetskaïa sera doté de trois prix qui récompenseront la meilleure danseuse russe, le meilleur danseur russe et le meilleur espoir de la danse russe.

Le jury pour la nomination des artistes sera composé de quatre figures prestigieuses : Irma Nioradze, Etoile au Théatre Mariinsky et, depuis 2016, professeur à l’Ecole Supérieure de Danse de Cannes-Mougins Rosella Hightower – Olga Rozanova, danseuse, professeur, chorégraphe, historienne du ballet et journaliste – Andris Liepa, Etoile du Bolchoï et du Kirov – Igor Zelensky, directeur de Ballet du Bayerisches Staatsballett.

Toutes les photos @Nathalie Sternalski

THE DYING SWAN (Plisetskaya, 1975)

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Villa Emerige

Exposition Empiristes – Bourse Révélations Emerige 2015

Abritant en permanence les oeuvres de la collection d’art moderne et contemporain de Laurent ...

Rencontres du 9e Art

les Rencontres du 9e Art à Aix en Provence

Durant trois jours, la Cité du Livre et la Bibliothèque Méjanes sont complètement investies ...

Limito

La Croix-Rouge ouvre les portes de son siège

Pour la seconde année, la Croix-Rouge française reconduit l’opération les 19 et 20 septembre ...