La Galerie Folia présente Looking East by Don McCullin

Don McCullin

A travers une écriture photographique intense et subtile, Don McCullin fait émerger les frontières entre les hommes, les pays, les classes pour mieux les sublimer dans une quête absolue de beauté et d’humanité.

D’origine britannique, Don McCullin a grandi dans un quartier pauvre de Londres dans les années trente. Ayant du quitter l’école suite à la mort de son père, il enchaine des petits boulots avant de faire son service militaire dans la Royal Air Force où il découvre les voyages et la photographie.,Tout en travaillant dans le studio d’animation Larkins, il réalise en 1959 une première série d’images consacrée à ses amis d’enfance, un gang de jeunes, les Guvnors, puis quelques années plus tard, il effectue un reportage sur la guerre civile à Chypre, pour lequel il reçoit le grand prix World Press Photo.

Il travaillera ensuite avec le Sunday Times qu’il ne quittera qu’en 1984, couvrant ainsi successivement la famine au Bihar en Inde, la guerre des Six Jours, la guerre du Viêt Nam et du Cambodge où il est gravement blessé, ainsi que d’autres conflits de par le monde, notamment au Salvador et à Beyrouth, sans oublier le Congo où il a assisté en direct à des scènes pénibles d’assassinats qu’il photographiait avec son Nikon F.

Il est également l’auteur des photos de Maryon Park à Londres utilisées dans le chef-d’œuvre de Michelangelo Antonioni, Blow Up, Palme d’Or au Festival de Cannes en 1967, et fait une série de clichés avec les Beatles en juillet 1968. Sa première grande exposition date de 1980 et a lieu au Victoria and Albert Museum à Londres, puis par la suite, dans d’autres endroits prestigieux (Arles en 1992, Barbican Centre à Londres en 1998, siège des nations-Unis en 2001 avec des photographies de malades du SIDA…). Il écrit son autobiographie qu’il publie en 1990, Unreasonnable Behaviour (comportement déraisonnable, sorti en France sous le titre Risque et péril).

En 1992 et 1993, il reçoit le Prix Erich-Salomon, est fait Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique la même année, et est lauréat du Cornell Capa Award en 2006. C’est également en 2006 qu’il est exposé aux Rencontres d’Arles en France, puis en 2012 à l’Imperial War Museum, à Londres, pour l’exposition Shaped by War. Travaillant essentiellement, si ce n’est exclusivement, en noir et blanc, ses thématiques principales sont la guerre, les maladies, les révolutions, la vie urbaine et le paysage. Il s’est dernièrement tourné vers le paysage, les natures mortes et des portraits commandés.

Don McCullin est l’un de nos photographes contemporains les plus réputés, certaines de ses photos étant devenues des images emblématiques de notre époque. L’exposition « Looking East » nous présente certains de ses clichés moins connus mais tout aussi forts et portants sur la civilisation de l’Est. Des vestiges, dont certains ont aujourd’hui disparu, sont les témoins d’une photographie d’exception. Une exposition toute en beauté, en humanité et forte en émotion.

Photo : Don McCullin – Coutesy Hamiltons Gallery London and Galerie Folia – Beirut 1982

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité