• Participez au sixMic Crowfunding !

Klavdij Sluban : Divagation – sur les pas de Bashô (Japon) à l’Académie des beaux‐arts

Klavdij Sluban - Divagation

Klavdij Sluban s’est imprégné du Japon et de sa culture. À travers sa photographie, il nous livre ici un voyage intime et intérieur nous donnant à voir « son » Japon sous une forme poétique de l’écriture photographique.

Klavdij Sluban est né à Paris en 1963. Il mène une œuvre souvent empreinte de références littéraires, en marge de l’actualité immédiate. Ses cycles photographiques vont de l’Est (Balkans-Transit, Autour de la mer Noire-voyages d’hiver, Autres rivages-la mer Baltique, Transsibériades, etc.) jusqu’à l’archipel des îles Kerguelen. Lauréat de la Villa Médicis-Hors-les-Murs (1998), du prix Niépce (2000), du European Publishers Award for Photography (2009), de la Villa Kujoyama (2016), Klavdij Sluban photographie les adolescents en prison depuis 1995 en France, en exYougoslavie, en ex-Union-Soviétique, en Amérique latine, partageant sa passion avec les jeunes détenus en créant des ateliers photographiques.

Lauréat du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière – Académie des beaux-arts 2015 pour son projet Divagation – sur les pas de Bashô*(Japon), Klavdij Sluban expose du 26 octobre au 20 novembre le travail réalisé dans le cadre du Prix tout au long de cette année.

* Matsuo Bashô (1644 – 1694), poète japonais considéré comme l’un des maîtres du haïku

Divagation – sur les pas de Bashô (Japon)est un parcours poétique inspiré par les voyages entrepris par Matsuo Bashô au XVIIe siècle à travers le Japon féodal. Klavdij Sluban a transcrit photographiquement le voyage initiatique de Bashô, non d’un point de vue documentaire mais sensible, en transcrivant l’essence poétique de chaque étape. Il a effectué trois voyages au Japon entre janvier et juin 2016. Un très long séjour de trois mois en début d’année lui a permis de relier à pied Kyoto-Tokyo effectuant quelques 500 kilomètres. Il a également visité l’île de Sado, le temple des Tokugawa de Nikko, la barre de Shirakawa, les îles de Matsushima, Hiraizumi, Sakata, Kisakata et Etchu. Ce projet au long cours s’inscrit dans la continuité des cycles précédents entrepris par Klavdij Sluban – Balkans, Russie, mer Baltique, îles Kerguelen, les îles de la Caraïbe, Amérique centrale… voyages « constituants » qui tous ont donné lieu à une production photographique. Sa récente pérégrination japonaise puise sa source dans les textes de Matsuo Bashô et principalement dans son œuvre majeure, véritable carnet de voyage initiatique à travers le Japon : La Sente étroite du Bout-du Monde. L’exposition présente une quarantaine de tirages argentiques en Noir et Blanc de 40 cm x 60 cm et 80 cm x 120 cm

Plusieurs photographies du projet Divagation -sur les pas de Bashô (Japon) figurent dans la sélection officielle des Rencontres d’Arles 2016. Sur l’initiative d’Olympus qui « engage une conversation photographique », elles ont été exposées jusqu’ au 28 août 2016, en avant première au palais de Luppé. L’exposition fait aussi partie du programme VIP de Paris Photo du 10 au 12 novembre 2016 au Grand Palais  : www.parisphoto.com. Elle fait également partie de la 5e édition du festival Photo Saint-Germain du 4 au 20 novembre 2016 :  www.photosaintgermain.com

Photo : Miyajima, Japon, 2016 © Klavdij Sluban

Informations pratiques :

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Marc Couturier - L’Aleph

Marc Couturier – L’Aleph au musée du quai Branly

Cette carte blanche donnée à l’artiste français Marc Couturier est une rêverie autour du ...

Sakura galerie

Galerie Sakura, L’art de craner

La galerie Sakura à organisé «l’art de crâner», une exposition à admirer dès le ...