Karl Lagerfeld, A Visual Journey à la Pinacothèque de Paris

Karl Lagerfeld

C’est une première pour Karl Lagerfeld ! Une large sélection de ses photographies réalisées depuis 1987, pour la plupart en grand format, sont exposées à la Pinacothèque de Paris. A travers l’exposition « Karl Lagerfeld, A Visual Journey », on prend conscience de l’approche originale et subtile que le couturier fait de la photographie. Les nombreux centres d’intérêt de Lagerfeld telle l’architecture, les paysages, Paris la nuit, les portraits et autoportraits, la photographie de mode et l’abstraction font de ses photographies des créations aussi diverses que vivantes, complétées ici par deux installations imposantes- Daphnis et Chloé et Le Voyage d’Ulysse¬.

« Les gens veulent toujours savoir quel est mon style photographique. Je n’en sais rien, explique-t-il. C’est à l’observateur de me le dire. Je n’ai pas un style, mais plusieurs, ou aucun. Il ne faut jamais rester immobile, ni dans la vie, ni dans la mode ou la photographie. J’aime l’éphémère : la mode est mon métier. Mais la nature éphémère d’une photographie se situe à un autre niveau que celui de la mode. Il est aussi dangereux de vouloir refaire une image qu’il est périlleux de vouloir s’inspirer de collections passées. Le fameux « jamais plus » d’un instant unique donne à la photo une dimension de plus, une sorte de nostalgie instantanée sans passéisme. »

La carrière photographique de Lagerfeld a commencé par hasard en 1987 lorsque son ami, Éric Pfrunder, directeur Image chez Chanel Mode, le presse de réaliser quelques clichés pour un dossier de presse. Dès lors, la photo se fait passion de même que les durées d’exposition et les techniques d’impression. La Pinacothèque expose ainsi tout le spectre des techniques photographiques de Lagerfeld, dont des daguerréotypes, platinotypes, transferts d’images polaroïds, résinotypes, tirages Fresson, sérigraphies et impressions numériques.

« J’ai le bonheur de pouvoir consacrer ma vie à ce qui m’intéresse le plus : la photographie, la mode et les livres, et ce dans les meilleurs et plus parfaites conditions. Je suis très chanceux.» Karl Lagerfeld

Photo : Karl Lagerfeld Monokel Diele, Vogue, Allemagne 2009 Impression acrylique sur aluminium © 2015 Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld, Kendall Jenner,
Karl Lagerfeld, Kendall Jenner, Harper’s Bazaar, États-Unis 2015, impression acrylique sur aluminium, © 2015 Karl Lagerfeld.
Karl Lagerfeld, Candice Swanepoel
Karl Lagerfeld, Candice Swanepoel, Harper’s Bazaar, Corée 2011, Impression acrylique sur aluminium, © 2015 Karl Lagerfeld

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Idan Wizen

« Un Anonyme Nu Dans Le Salon » un projet artistique de Idan Wizen

Idan Wizen est un artiste franco-israëlien et photographe du projet "Un Anonyme Nu Dans ...

Nathalie Beras

l’Abstraction Spontanée de Nathalie Beras

Après Saint-Pétersbourg et Londres, et en attendant le Salon National des beaux-arts en décembre ...

Billy Kidd - arles 2017

Billy Kidd à la Huawei Gallery des Rencontres d’Arles

Jusqu'au 24 septembre, à l'occasion des Rencontres d'Arles, Huawei, investit l'Atelier de la mécanique ...