• Participez au sixMic Crowfunding !

Hommage de Janet à son frère Michael « Unbreakable »

Janet Jackson

Après sept ans d’absence, la benjamine de la fratrie Jackson revient avec un nouvel album en guise d’hommage à son frère Michael mort en 2009. Avec « Unbreakable », la diva, qui a traversé de nombreuses épreuves, prouve avec les pistes de ce nouvel album qu’elle a retrouvé sérénité et bonheur. Des textes jusqu’à l’interprétation, on retrouve michael, « I guess you feel I miss you much / There were days like never before », le timbre et les intonations du génie de la pop planant sur l’ensemble.

« Unbreakable », c’est déjà une conversation entre Janet et ses fans « Bonjour, ça fait un bail. Beaucoup de choses à raconter. Ravie que vous soyez toujours là », glisse-t-elle avec légèreté avant d’aborder des thèmes plus graves tel le monde aujourd’hui, les épreuves de la vie et enfin la disparition de son frère qu’elle évoque avec émotion, tendresse et nostalgie, lui délivrant de nombreux clins d’œil tout au long de ce nouvel opus.

Janet Jackson a quitté la vie publique durant les deux ans qui ont suivi le décès de son frère, puis s’est remariée avec le magnat qatarien du luxe Wissam Al Mana, en 2012. Elle est restée proche de son frère jusqu’à sa mort et l’a soutenu sans cesse depuis, admettant lors d’une interview avec la présentatrice vedette Oprah Winfrey : « Nous savions tous qu’il y avait un problème » avec la santé de Michael. Sur le titre « Broken Hearts Heal« , elle évoque son enfance passée, puis, dans “Black Eagle”, on imagine Michael être ce « black eagle, strong and powerful king of the sky protecting all things with his watchul eyes ».

Des claquements de doigts, des chœurs, un groove aux essences funk, rien ne manque pour faire de cet album un come back réussi dans lequel on retrouve la Janet qui fait dire à la rappeuse Missy Elliot, que « Miss Jackson, elle porte la couronne ».

« Unbreakable », pour lequel la chanteuse a retrouvé les producteurs Jimmy Jam et Terry Lewis, qui étaient aux manettes en 1986 de son album « Control » qui a fait d’elle une star, fait inévitablement penser à « Invicible », le dernier album de son frère paru en 2001, mais ici, l’essentiel est le message délivré, mêlant légèreté et gravité et grâce auquel la chanteuse renoue avec son style originel.

Pour accompagner ce onzième opus album, Janet Jackson a programmé une tournée marathon de 92 dates, dont certaines au Japon, entamant cette tournée à Vancouver il y a quelques semaines en interprétant « Scream« , titre légendaire qu’elle avait enregistré en duo avec Michael en 1994 qu’elle interpelle d’un émouvant « Inshallah, I see you in the next life ». Figure incontournable de la pop américaine, Janet Jackson est de retour et c’est tout simplement un grand moment.

Unbreakable

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Cheikh Lô

Cheikh Lô, de l’Afrique aux Amériques

Pour ses soixante ans, le chanteur sénégalais nous offre un nouvel EP. Cheikh Lô ...

art of groove

Nico Finke – Achim Seifert : le Jazz… ou l’art of groove

Existant depuis maintenant plus d’un siècle, le jazz s’est développé, a évolué, créant ses ...

Lilly Wood and the Prick

Lilly Wood and the Prick, ski, sun and sound in Savoie Mont-Blanc

Ils étaient plusieurs milliers à s’être rendus à Avoriaz et se laisser bercer par ...