Benjamin Bruneau à la galerie Henri Chartier : Le voyage immobile

Benjamin-Bruneau à la galerie Henri Chartier

La galerie Henri Chartier rouvre ses portes dans son nouveau lieu, avec la toute première exposition personnelle de Benjamin Bruneau sur ses murs.

C’est au cœur de Lyon, que la galerie Henri Chartier rouvre ses portes dans son nouveau lieu le 11 mai prochain, avec la toute première exposition personnelle de Benjamin Bruneau sur ses murs. Après l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, puis celle de Paris au sein de laquelle il a été formé à l’atelier de Jean-Michel Alberola et dont il sort diplômé en 2005, Benjamin Bruneau participe à de nombreuses expositions, notamment à la galerie Trafic, la Générale de Belle-Ville, le prix pour l’art contemporain de Science Po Paris, à la galerie Lauraine Baud, la Générale à Sèvres et au centre d’art contemporain Aponia.

Sa recherche artistique a, dès se débuts, débouchée sur des œuvres multi strate, « un zapping de signes fragmentés » comme il aime lui-même les définir, puis, au fil du temps, ses créations ont acquis une dimension plus allégorique.

Dans quelques jours, Benjamin Bruneau accrochera une douzaine de toiles de moyens et grands formats, en la galerie lyonnaise Henri Chartier. Figurative, la peinture de l’artiste frise l’hyperréalisme tout en se voulant surréalisante ou symboliste ; de scènes de notre quotidien émanent de l’humour voire de la provocation ; les éléments sont déplacés, les êtres déguisés et transformés, suscitant un mystère empli d’une dissonance qui rythme l’ensemble des toiles de Benjamin Bruneau au sein desquelles contes, légendes et mythes refont surface. Du mouvement, des couleurs, du rêve, une très belle peinture contemporaine marquée d’une profonde originalité et d’une surprenante maîtrise technique. Benjamin Bruneau, un très grand talent.

Photo : B. Bruneau La sieste de Mozart – crédit photo Yann Bohac

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Nicolò Degiorgis - Eurotunnel

Nicolò Degiorgis : Eurotunnel à l’Institut culturel italien

L’exposition Eurotunnel, fruit de la résidence de Nicolò Degiorgis à l’Institut culturel italien de ...

Juliette CLOVIS

Juliette Clovis : Quand la matière devient beauté

Original et talentueux sont les mots qui viennent immédiatement à l’esprit lorsque l’on rencontre ...

Franck Eon deux séries de peintures récentes

La galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico présente une nouvelle exposition de Franck Eon, ...