Aile temporaire du musée d’archéologie moderne : MARCUS

Connu pour son polymorphisme artistique, Marcus s’improvise archéologue le temps de cette exposition, afin de sensibiliser le public au fait que, s’il nous est possible d’étudier les civilisations romaines ou sumériennes, c’est parce que l’homme construisait au dessus et à côté mais ne détruisait pas pour reconstruire comme c’est le cas à notre époque où il est fait table rase du passé pour faire du neuf.

Le projet d’archéologie moderne se compose de plusieurs phases, où se mélangent préservations, classements, expositions et restitutions en espaces réels. Il est à présent temps d’entamer la phase de matérialisation par une exposition globale.

Infos pratiques

Du 08 au 24 Janvier 2015

Exposition ouverte du mardi au samedi, de 15h à 19h – Entrée Libre

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Francesco Mazzola, dit Parmigianino Le mariage mystique de Ste Catherine © RMN-Grand Palais(musée du Louvre) /René-Gabriel Ojéda

Parmigianino « Les dessins d’un génie du maniérisme »

Francesco Mazzola, dit Parmigianino naquit dans la ville italienne de Parme en 1503, ce ...

roman photo le livre

Roman-Photo en coédition avec le Mucem

C’est dans l'Italie d'après-guerre, en 1947, que le roman- photo voit le jour, grâce ...