Sophie fait son blog à Cannes, épisode 5

Photo by Sophie
Photo by Sophie

Cannes, quand il pleut, c’est l’apocalypse. Tout le monde râle sous son parapluie négocié trente-cinq E (c’est le nouveau mot pour euros) aux vendeurs à la sauvette qui ont envahi la Croisette.

Sauf pour Sophie qui ne quitte plus le Martinez.

– Il s’appelle dorénavant le Grand Hyatt Cannes Hôtel Martinez, lui souffle sa nouvelle amie, Marie-Claire Boudaud, la directrice des Relations Publiques.

À croire que pour Sophie, le Festival de Cannes ne se résume plus qu’à ce majestueux palace qu’elle adore, c’est bien simple, elle est (presque) persuadée d’y être chez elle.

– Dites-moi cher gentil monsieur concierge, Marie-Claire Boudaud aimerait que vous me prêtiez un de vos beaux parapluies beiges.
– Je ne crois pas, elle ne m’a pas prévenu.
– C’est vrai, je vous dis n’importe quoi, rigole Sophie, n’empêche, j’aimerais bien en avoir un.
– Tous les jours, vous allez venir me voir avec un nom nouveau ?

Ce qui n’est pas faux, depuis qu’elle est arrivée, Sophie n’a pas arrêté de demander à ce concierge (toujours le même) de garder ses affaires n’ayant pas envie de rentrer se changer chez Patricia, préférant nettement le très chic vestiaire de la salle de sports du luxueux spa L.Raphael où elle a dorénavant ses entrées.

– Bon, allez d’accord, répond l’adorable David, je vous en prête un.
– Promis, juré je vous le ramènerai dès qu’il fera beau, lance Sophie bien décidée à le garder (à vie).

Pendant que les festivaliers assistent à la projection de 19h (la plus prisée), Sophie se rend à un dîner improbable chez une belle princesse iranienne aux diamants énormes, entourée de copines encore plus bijoutées qu’elle.

– Vous savez ma chèrrre Sophie, ma famille a toujours été trrrès générrreuse avec l’arrrgent, confie-t-elle en roulant les rrrr, j’achète les habits cherrrs, la nourrrriturrrre chèrrre, les voyages cherrrs.
– Et vous avez beaucoup de chambres dans votre magnifique villa ? s’enquière Sophie qui pense à déménager un jour ou l’autre au risque de tomber nez à nez avec Sylvain.
– Pleins, mais je dorrrs dans un petit apparrrtement que j’ai juste à côté, j’ai peurrr dans cette grande maison.
– C’est bien ma veine !
– Que dites-vous Sophie ?
– Rien, que vos aubergines étaient délicieuses.

Sa ratatouille (dans un tupperware) en mains, Sophie danse chez Albane (la boîte la plus courue, c’est bien simple, pour entrer il faut une carte VIP, sinon niet).

– Coucou, je suis Sophie, vous vous souvenez on s’était vues l’année dernière, même endroit, même heure, lance Sophie à une femme blonde qui lui ressemble étrangement.
– Mais oui !
– J’ai mon blog maintenant, je peux vous interviewer ?
– Venez demain au Martinez, je fête l’assiette à mon nom que le chef Christian Sinicropi vient d’ajouter à la carte de La Palme d’Or, leur 2** Michelin.
– Si c’est au Martinez, j’accoure !

À suivre…

Sylvie Bourgeois
Sylvie Bourgeois

« Sophie fait son blog à Cannes » par Sylvie Bourgeois pour artsixmic

*  parus chez Flammarion (Sophie à Cannes, Sophie au Flore et prochainement Sophie à Megève)

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité