• Participez au sixMic Crowfunding !

Our meta-communication, Darling by Golnaz

Golnaz Behrouznia

Golnaz Behrouznia est accueillie depuis juin 2015 en tant que résidente dans les ateliers d’arts plastiques du MAPCU. Tout en restant sur sa ligne de recherche sur le vivant, elle propose à la structure, d’y créer une exposition. A travers une mise en scène d’éléments et d’objets prolongés, elle évoque une sorte de dialogue en tête à tête, porté sur le sens-même de la communication.En septembre Golnaz, vous invite à sa table. C’est avec une scénographie suréalistique, organique et sensuelle d’un diner en tête-à-tête, pensée autour de la question de la communication humaine, de l’évolution et de la génération organique, que Golnaz vous convie.

«Ce qui m’intéresse particulièrement à travers ce projet, c’est la complexité de la communication à l’intérieur d’une relation «intime». Quelque chose de contradictoire se produit à chaque fois, dans le fait d’être très proche et dans la communication meta verbale. La compréhension et l’interprétation de la volonté et du désir tout autant que la réponse de l’autre, c’est ce qui m’a amené à penser ce projet

Our meta-communication, Darling…est une installation inédite axée sur la question de la communication qui dépasse le coté verbal et s’exprime au travers des volumes, des formes et des matières. Vous l’aurez compris, au diner de Golnaz, c’est au travers des objets et des accessoires que se fait le dialogue des personnes concernées.

Née en 1982 à Shiraz, Golnaz Behrouznia s’est orientée depuis toute jeune dans les arts visuels. Elle commence à travailler sur le volume pendant ses études aux Beaux-Arts de Téhéran puis elle poursuit son travail en tant qu’artiste professionnelle en Iran. Elle participe à plusieurs expositions collectives et individuelles et a remporté plusieurs prix lors de biennales et festivals. En 2008, elle a décidé de venir en France pour poursuivre son cursus artistique. Passionnée par le multimédia, elle a fait des études en création numérique à Toulouse. Depuis 2010, elle a ainsi présenté ses travaux sous forme d’installations vidéo interactives, de dessins et de sculpture, dans les lieux différents comme le musée « Les Abattoirs », la « Salle des Illustres » et « Ciam-La Fabrique » à Toulouse, la salle « Aubette » à Strasbourg, le salon « PAD » , l’exposition « Vita Nova » ou la biennale Bains Numériques à Paris, l’exposition « Croiser l’art, la science et l’environnement » en Tunisie et l’exposition « Are We Already Gone » à New York.

À partir du 10 septembre, Golnaz Behrouznia présentera aussi Vanimentis, une pièce en forme de parcours sensoriel poétique. 4 installations numériques et interactives, à travers desquelles nous assistons à une métamorphose, celle d’une créature imaginaire inspirée du monde vivant et qui nous plonge ainsi au coeur d’un univers sonore et visuel féerique. Au centre culturel Bellegarde : http://electro-alternativ.com 

Vanimentis

Informations pratiques :

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité