ORLAN, l’artiste que le monde parcourt dans tous les sens !

Corps Parés, Corps Transformés

ORLAN, cinq lettres capitales qui résument à elles seules l’artiste française de l’art corporel la plus connue du public au niveau international. Artiste aux supports multiples, ORLAN s’exprime en peinture, sculpture, installations et performances, photographie, images numériques et biotechnologies.

Des 1960, les pressions opérées par la politique, la religion et la société sur le corps ont représenté les fondements de sa recherche artistique, légitimée par son engagement personnel et son combat féministe, son propre corps en devenant l’instrument par excellence.

« Carnal Art Manifesto », son manifeste de « l’art charnel » est suivi d’une série d’opérations chirurgicales vécues comme de véritables performances réalisées entre 1990 et 1993 qui, de par leur large médiatisation, provoqueront de vives polémiques.

ORLAN, c’est également le Symposium international de la Performance, à Lyon, qu’elle crée en 1978 et anime pendant une quinzaine d’années, jusqu’à ce qu’elle fonde avec Frédéric Develay le premier magazine en ligne d’art contemporain, Art-Accès-Revue, sur minitel. Avec les années 2000, l’artiste surfe sur les nouvelles technologies, et avec ses Self-Hybridations, l’artiste, hybride des visages d’amérindiens, de pré-colombiens et d’ africains en ayant recours à la photographie numérique et aux logiciels de retouches infographiques.

Désirant toujours explorer et ouvrir de nouvelles voies, ORLAN s’empare des biotechnologies et crée « Manteau d’Arlequin », une installation faite à partir de cellules de l’artiste et de cellules d’origines humaine et animale. Pionnière dans cette nouvelle expression, cela lui permettra de porter plainte contre Lady Gaga en 2013 pour plagiat.

ORLAN développe et pousse toujours plus loin et plus fort ses expérimentations, se voulant sans limite Créatrice unique, incontournable, elle enseigne à l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise, a été en résidence à l’ISCP, de New York, et au Getty Research Institute, laboratoire de recherche du Getty CenterGrand prix de l’e-Réputation 2013, catégorie arts plastiques, qui récompense les personnalités les plus populaires sur internet, aux côtés de Philippe Starck et Yann Arthus-Bertrand, ORLAN parcourt le monde en cette année 2015.

Alors qu’il ne reste que quelques jours pour se rendre à la Maison Populaire de Montreuil pour « Art and Digital resonating 2/3 : re-emergence », la galerie parisienne Michel Rein qui l’expose en permanence, proposera en juillet son « SUMMERTIME LOVE 2 », tandis que du 27 juin au 8 octobre, la galerie néerlandaise Van Abbemuseum exposera sa « Republic of Art » et une rétrospective « Feminist Avant GARDE of the 1970’s » a pris place au musée Kunsthalle d’Hambourg.

Les œuvres d’ORLAN pourront être admirées en France durant tout l’été, jusqu’au 1er novembre prochain, au Château du Rivau à Lémeré, au Musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel à Avranches, au Musée de la ville de Grasse et au Couvent des Cordeliers de St Nizier-sous-Charlieu. Inauguré en janvier dernier, le Centre Pompidou de Malaga, « El Cubo », l’expose jusqu’en 2020. ORLAN, la figure de proue de l’art contemporain.

Photo : Corps Parés, Corps Transformés

Le site d’ORLAN : www.orlan.net

ORLAN, MASQUES, PEKIN OPERA, FACING DESIGNS & RÉALITÉ AUGMENTÉE

Orlan

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Juliette Clovis

Juliette Clovis : Des oeufs piquants et surprenants pour Pâques !

Dans quelques jours, petits et grands vont s’adonner à l’un des moments les plus ...

Rebecca Dautremer

La Galerie ROBILLARD présente Rebecca Dautremer

Ce qui caractérise le travail de Rebecca Dautremer, c’est non seulement la précision et ...

Juliette Clovis

Juliette Clovis "Les Amazones" à la galerie Mondapart

La galerie Mondapart annonce la première exposition personnelle de l’artiste Juliette Clovis à la galerie ...