• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Olafur Eliasson « Contact » à la Fondation Louis Vuitton

Exhibition at Fondation Louis Vuitton,

La Fondation Louis Vuitton lance la seconde phase de son programme inaugural avec une exposition importante d’Olafur Eliasson qui se tiendra du 17 décembre 2014 au 16 février 2015. Intitulée Contact, l’exposition d’Olafur Eliasson explore « les relations qui unissent les perceptions du moi, de l’espace et de l’univers » en tentant de faire entrer l’univers dans l’espace de la Fondation.

Première exposition personnelle d’Olafur Eliasson en France, après Chaque matin je me sens différent, chaque soir je me sens le même, qui s’était tenue en 2002 au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Contact enveloppe les visiteurs dans une chorégraphie de lumière et d’ombres mouvantes. Les visiteurs sont ainsi comme transportés dans l’obscurité de l’espace infini. Des dispositifs optiques plus petits, disposés tout au long des couloirs de circulation spécialement conçus entre les différentes installations de l’exposition, prolongent les recherches de l’artiste sur les mécanismes de la perception et la construction de l’espace.

Comme le précise l’artiste :  » Mon exposition à la Fondation Louis Vuitton examine le seuil de nos perceptions et de notre savoir, de notre imagination et de nos attentes. Elle interroge l’horizon qui sépare, chez chacun d’entre nous, le connu de l’inconnu. »

Au-dessus des voiles du bâtiment, Olafur Eliasson créé un dispositif extérieur qui détecte le soleil et qui, en fonction de l’heure de la journée, redirige les rayons vers une sculpture facettes géométriques suspendue au cœur du bâtiment. L’exposition interagit avec la commande artistique spécialement conçue pour le bâtiment intitulée Inside the Horizon. Récemment inaugurée, cette commande joue, dans un vibrant échange avec la lumière du jour, la lumière jaune, les ombres et les reflets, avec les perceptions que les visiteurs peuvent avoir des perspectives architecturales de la Fondation Louis Vuitton.

Commissariat général : Suzanne Pagé
Commissaires : Laurence Bossé and Hans Ulrich Obrist, en étroite collaboration avec Claire Staebler, Olafur Eliasson et son équipe.

Au printemps 2015 une troisième présentation d’une sélection d’œuvres de la Collection exposera deux nouveaux axes avec d’une part des œuvres empreintes de l’esprit Pop, d’autre part des œuvres en relation étroite avec la musique ou le son.

Photo : Olafur Eliasson

Olafur Eliasson

Olafur Eliasson est né en 1967 à Copenhague de parents islandais. Il expose dans le monde entier depuis 1997. En 2003, il représente le Danemark à la 50e Biennale de Venise ; plus tard la même année, son installation The Weather Project est montrée à la Tate Modern de Londres. Take your time : Olafur Eliasson, une présentation générale de son travail, est organisée par SFMoMA en 2007 ; l’exposition est ensuite montrée dans différents lieux lors d’une itinérance qui inclut le Museum of Modern Art de New York. Innen Stadt Aussen (Inner City Out), présentée en 2010 au Martin-Gropius-Bau de Berlin s’accompagne d’interventions dans le musée mais aussi dans d’autres sites de la ville. De même, en 2011, Seu corpo da obra (Your body of work) se tient dans trois institutions de São Paulo – SESC Pompei, SESC Belenzinho, et Pinacoteca da Estado de São Paulo – tout en montrant d’autres œuvres dans la ville.

Olafur Eliasson a développé, avec l’ingénieur Frederik Ottesen, la lampe à énergie solaire Little Sun, destinée à être utilisée dans les régions du monde dépourvues d’accès à un réseau électrique. Le lancement de Little Sun à la Tate Modern s’est inscrit dans le programme du London 2012 Festival. Little Sun a par la suite été présentée lors de multiples événements à travers le monde. Pour sa première exposition personnelle au Danemark, qui se tient actuellement au Louisiana Museum of Modern Art, l’artiste a rempli une aile du musée de pierres et d’eau, dans une évocation des méandres d’une rivière coulant dans un paysage rocailleux.

Olafur Eliasson vit et travaille à Copenhague et à Berlin.

Informations pratiques

Olafur Eliasson

Photo : Olafur Eliasson at FIAC, Paris, 23 – 26 October, 2014 – Photo by Robert Glowacki

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Daniel Flammer

Daniel Flammer « Les anneaux musicaux »

En une vingtaine de dessins, dont plusieurs grands formats spectaculaires, Daniel Flammer nous emmène ...