OasYs présente l’exposition A géométrie variable 

OasYs

le cabinet de conseil RH OasYs présente jusqu’en octobre 2017  l’exposition « A géométrie variable » !

Deux fois par an, le cabinet OasYs organise un vernissage au sein de ses locaux. Y sont invités ses client, ses partenaires, et tous les candidats que le cabinet accompagne. Le but : permettre à tous d’échanger autour d’œuvres contemporaines, de créer le dialogue grâce à l’art. Après le vernissage, les œuvres restent exposées six mois, ce qui offre un espace d’exposition unique aux artistes, dont les œuvres sont à vendre. Et cela permet aussi aux collaborateurs d’OasYs de profiter de ces oeuvres, et de travailler dans un environnement créatif.

Questions à Éric Beaudouin Directeur Général d’OasYs Consultants

Comment vous est venue l’idée d’organiser des vernissages au sein de vos locaux ?

Éric Beaudouin : Ce fut la conclusion commune d’un échange riche et passionnant avec un peintre : nous regrettions l’absence ou plutôt la faiblesse des relations entre le monde de l’entreprise et celui des arts. Trop calculé, trop froid, trop intéressé, sans chaleur ajoutée, sans rencontre… L’idée a ainsi germé : proposer un lieu de rencontre et de lien entre ces deux univers, d’apparence lointaine mais si impliqués et si nécessaires l’un à l’autre.

Quels en sont les bénéfices ?

Éric Beaudouin : Pour les cadres et dirigeants que nous accompagnons, c’est évidemment une occasion de rencontres avec des pairs, des dirigeants et DRH, des chasseurs de têtes, des avocats… C’est une occasion de renforcer leur statut et leur positionnement. Et aussi … de s’évader ! L’évasion, c’est aussi ce que viennent chercher nos clients ! Même si beaucoup nous confient qu’il s’agit d’une bonne occasion d’échanger sur les sujets professionnels d’actualité autour d’un bon verre… Le premier contact avec une toile ou une photographie est souvent une occasion unique, spontanée, positive et chaleureuse d’échanger avec ses voisins, connus ou pas.

Et pour vos artistes ?

Éric Beaudouin : Vous voulez parler des consultants d’OasYs ? (rire) Pour eux, c’est l’occasion de rencontrer leurs clients et leurs coachés dans un autre contexte et une autre relation. Mais aussi de faire le grand ménage, de tout ranger pour accueillir nos amis sur notre lieu de travail ! Les équipes d’OasYs ont cet avantage de profiter des artistes tout le long de l’année et de travailler dans un environnement créatif. C’est un élément constitutif de notre démarche Great Place to Work®. Pour les artistes que nous accueillons, nous voulons être un lieu de reconnaissance de leurs talents, j’espère que nous y arriverons ! Tout le fruit des ventes des tableaux ou des oeuvres retourne directement chez les artistes.

Quels projets  pour le futur ?

Éric Beaudouin : Nous organisons deux vernissages par an, ce qui permet aux artistes de bénéficier de six mois d’exposition. Les consultants lyonnais et suisses d’OasYs ont développé cette même idée dans leurs bureaux. Et nous allons essayer de promouvoir des artistes en les accueillant dans les 90 bureaux régionaux de notre réseau Transition & Territoires. Vive la décentralisation !

Photo gauche : Nocturne – Acrylique sur toile – 60 x 60 cm – 2013-17
Photo droite : Ortholude n°1631 – Acrylique sur toile – 60 x 60 cm – 2016

OASYS CONSULTANTS
10, rue Cambacérès 75008 Paris

https://www.oasysmobilisation.com/

A Géométrie variable
Commissaires d’exposition Françoise Aubry, Charles Bézie, Delnau.

L’exposition que nous présentons est unique en son genre parce qu’elle a lieu en entreprise, chez OasYs qui, pour la première fois, reçoit 21 artistes géométriques qui déploieront leurs oeuvres sur trois expositions. Les trois événements artistiques rassembleront plus de 500 oeuvres, dans un espace inhabituel pour une telle collection qui n’a rien à envier à d’autres manifestations d’art contemporain.

Chaque premier vernissage sera le temps fort de l’exposition où les différents publics invités se rencontreront. Puis, deux autres vernissages viendront rythmer les six mois de monstration. Le reste du temps, consultants, clients et prospects d’OasYs chemineront au fil des oeuvres.

« À géométrie variable » est tout d’abord un échange in situ avec le monde de l’entreprise et ses acteurs économiques. C’est aussi l’occasion de faire découvrir, ou redécouvrir, l’un des principaux mouvements de l’art contemporain qui, depuis Malevitch, ne cesse de prouver sa vitalité et de réinventer son langage.

De surcroît, cette exposition nous offre l’opportunité de mettre l’accent sur l’universalité du propos géométrique, faisant fi des frontières et des nationalités, de partager les recherches, l’énergie créative qui nous lient, nous relient avec les publics qu’accompagne OasYs.

Enfin, le processus de création géométrique engage une rigueur d’ordonnancement de la pensée qui oblige à la justesse de la composition, de la ligne et du geste mais qui, bien davantage encore, impose une remise en question permanente pour incarner l’oeuvre au plus près et, toujours, rechercher l’essentiel. Ce mécanisme, par certains aspects, s’apparente à la capacité d’imagination et d’adaptabilité du cadre en phase de reconversion, de re-construction, qui par là même nous réunit.

L’acte de création de l’artiste n’est pas simplement le reflet d’une pensée égoïste, auto-centrée, solitaire, aux règles de travail spécifiques. C’est d’abord un engagement, une mobilisation quotidienne, en phase avec le monde et la cité, pour éveiller le regard, la perception, la conscience. Car l’art est avant tout un élan incoercible. Delnau

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité