• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Les Journées Européennes du Patrimoine 2013

Journées européennes du patrimoine

Editorial de Aurélie FiliPPetti ministre de la Culture et de la Communication

«La trentième édition des Journées européennes du patrimoine rassemblera comme chaque année, j’en suis convaincue, des millions de curieux autour du plaisir toujours renouvelé de la découverte. Mais elle possède un atout supplémentaire : elle invite à se pencher sur l’histoire de ces Journées comme sur celle d’un siècle de protection du patrimoine. Quel chemin parcouru depuis 1984 et la toute première «Journée Portes ouvertes dans les monuments historiques» ! L’amour des Français pour leur patrimoine n’a cessé de s’affirmer au fil des éditions. Cet engouement est attesté chaque année par l’enthousiasme d’un public toujours plus nombreux pendant ces deux jours.

Ce formidable succès populaire reflète une passion qui a traversé le siècle tout entier. en choisissant pour thème «1913-2013 : cent ans de protection», ces Journées rendent hommage à la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques, considérée comme un « monument pour les monuments ». Aujourd’hui, quelque 43 000 édifices et 260 000 objets sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques !

Cent ans de protection, c’est aussi cent ans d’engagement pour le patrimoine. Des bénévoles, propriétaires comme associations, et des professionnels – au sein du ministère de la Culture et de la Communication ou d’autres ministères, dans les collectivités territoriales, sans oublier les artisans, les restaurateurs et l’ensemble des métiers d’art et de l’innovation – ont su se mobiliser pour nos monuments et leurs trésors avec patience, talent et responsabilité. Ces Journées européennes du patrimoine sont l’occasion privilégiée de les rencontrer et de partager leur passion, leurs savoirs et leurs histoires.

Cet engagement fort est aussi celui de tous les partenaires et mécènes qui soutiennent la manifestation et la font vivre depuis tant d’années. Je veux leur exprimer aujourd’hui toute ma reconnaissance.»

« Journées européennes du patrimoine » en Ile-de-France, le 14 et 15 septembre prochains

L’année 2013 revêt pour le monde du patrimoine une importance particulière puisqu’elle célèbre le centième anniversaire de la loi fondatrice pour la protection des monuments historiques en France, celle du 31 décembre 1913.

Une commémoration singulière pour l’île-de-France puisque la région recèle le plus grand nombre de bâtiments protégés : près de 4 000 édifices bénéficient en effet du classement ou de l’inscription au titre des monuments historiques.

l’Île-de-France, terre d’histoire et d’expérience architecturale

Aux quatre coins de l’île-de-France, sur un territoire étendu et diversifié, le patrimoine architectural se déploie sous plusieurs aspects.

Paris et la petite couronne abritent un patrimoine urbain diversifié, tant d’un point de vue historique – depuis les vestiges de la ville antique (aqueduc de Belleville, thermes de lutèce) jusqu’aux immeubles d’habitation du XXe siècle (le corbusier, villas la roche et Jeanneret, cité du refuge ou cité Perret, église du raincy) – que typologique – hôtels particuliers, commerces, écoles, bâtiments publics, usines…

Le patrimoine de la grande couronne s’est davantage construit (sannois) autour d’un monde rural et de villes de moyenne importance – églises de village, moulins, colombiers, mais également cathédrales (meaux), parcs et châteaux (nemours).

Constellée de châteaux (Vincennes (94), chamarande, courson (91), Fontainebleau (77)…) et des demeures parisiennes de l’Ancien régime (hôtels carnavalet, de lauzun…), l’Ile-de-France est le grand témoin du passé royal. C’est également un territoire de prédilection pour l’architecture contemporaine, qui représente aujourd’hui une part importante des monuments protégés avec près de 40% des demandes de protection annuelles.

La mise à l’honneur de ce patrimoine protégé est ainsi l’occasion de remonter l’histoire et de revenir sur plus de deux siècles de politique patrimoniale.

Chiffres Clés : 100 ans de Protection du Patrimoine – les chiffres  En Île-dE-France [1]

3736 édifices protégés au titre des monuments historiques, dont :

  • 875 classés
  • 2861 inscrits
  • 571 sites protégés, dont :
  • 252 sites classés
  • 319 sites inscrits
  • 4 secteurs sauvegardés
  • 48 ZPPAUP – Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager  (futures AVAP – Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine)
  • 42 ensembles de logements labellisés Patrimoine XXe
[1] sources : Direction régionale des affaires culturelles d’île-de-France – 2012

En résumé : Plus de 1500 sites seront ouverts en Île-de-France : 400 ouvertures exceptionnelles et 200 premières ouvertures, dont le Diorama de Daguerre à l’Eglise Saint-Gervais Saint-Protais de Bry-sur-Marne (77), le Pavillon des Indes à Courbevoie (92), la Soufflerie Eiffel (Paris 16e), la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent (Paris 16e), le mémorial de la Shoah à Drancy (93) ou la Commanderie des Templiers de Villedieu à Elancourt (78).

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité