La Salle du Congrès du château de Versailles ouverte au public

Le Congrès du Parlement

Les journées du patrimoine 2013 avaient permis de découvrir l’Aile du midi du château de Versailles, celles de 2014 l’Aile du Nord, et cette année, c’est la Salle du Congrès et les espaces parlementaires attenants, qui seront exceptionnellement ouverts au public qui pourra ainsi visiter ces espaces hautement symboliques mais méconnus et qui font revivre les moments fondateurs de l’histoire nationale et le temps de la république à Versailles.

Ce grand hémicycle que constitue la Salle du Congrès fut aménagée après la guerre franco-allemande de 1870-1871, alors que les assemblées de la nouvelle République siégeaient à Versailles le gouvernement s’y étant installé, et l’Assemblée nationale, élue en février 1871, se réunissant alors dans l’Opéra royal.

Mais les lois constitutionnelles de 1875 ayant donné lieu à la création de deux assemblées, une nouvelle salle des séances était nécessaire, le Sénat ayant conservé l’usage de la salle de spectacles.

L’architecte Edmond de Joly, choisi pour bâtir ce nouvel espace, le  remet à l’Assemblée nationale en janvier 1876, qui y restera jusqu’en 1879. Conjuguant les styles du passé, notamment versaillais, le Congrès a puisé son inspiration dans les deux hémicycles du Palais Bourbon et du Palais du Luxembourg. Ses 800 places sont restées jusqu’en 1958 le lieu des élections présidentielles, avant de devenir celui des révisions constitutionnelles. La dernière réunion du Parlement en Congrès s’est tenue le 22 juin 2009. À cette occasion, le Président de la République Nicolas Sarkozy s’est exprimé devant les chambres (première application de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008).

Photo : salle du congrès Versailles – © Assemblée nationale

Le public pourra ensuite découvrir :

La Salle du Sceau ainsi appelée car elle abrite le sceau utilisé pour authentifier les actes officiels produits d’abord par l’Assemblée nationale puis par les deux Assemblées réunies en Congrès.

Les appartements du président de l’Assemblée Nationale où le Président de la République, élu à Versailles jusqu’en 1958 par les assemblées réunies, recevait les symboles de son investiture.

– Les Salles Empire, qui font partie du musée de l’Histoire de France créé par Louis-Philippe entre 1833 et 1848 qui retrace l’épopée napoléonienne.

La Galerie des Batailles, pendant moderne de la galerie des Glaces, voulue par Louis-Philippe, où sont illustrées, au travers de grandes toiles monumentales, les principales batailles victorieuses qui ont fait la France.

L’ escalier de Provence, une des rares constructions du règne de Louis XVI au château de Versailles.

La Salle Marengo, du nom de la grande victoire de Napoléon Bonaparte, Premier Consul, lors de sa seconde campagne en Italie en 1800.

Dans le cadre de l’édition 2015 des journées européennes du Patrimoine, le château de Versailles propose une semaine d’activités gratuites permettant aux élèves de le découvrir comme un lieu fondateur de la République. Animées par des médiateurs et comédiens, huit animations sur le thème de la République à Versailles seront organisées les 18, 22, 23, 24 et 25 septembre 2015.

Information pratiques

L’intégralité du programme est à retrouver sur le site Internet du château :
www.chateauversailles.fr

Entrée libre
Les 19 et 20 septembre, l’aile du Midi sera ouverte gratuitement au public.
Entrée 2 rue de l’Indépendance américaine.

château de Versailles
Galerie des batailles du château de Versailles

Une nouvelle application !

Une nouvelle expérience de visite dans les châteaux et les jardins de Trianon grâce à une application mobile venant compléter les outils numériques d’aide à la visite du domaine de versailles.Gratuite, elle est disponible en français et en anglais sur Android et sur iPhone.

Du Grand Trianon au Temple de l’amour, du Pavillon français à la grotte de Marie-Antoinette, du salon des Malachites au boudoir de l’impératrice, cette nouvelle application invite ses utilisateurs à enrichir leur visite du domaine de Trianon grâce à des commentaires audio, des vidéos, des photos, des jeux ou encore des archives retraçant 400 ans d’histoire intime de ces lieux champêtres. La géolocalisation et une carte interactive permettent de se situer sur le domaine, de ne rien manquer de celui-ci et d’avoir accès aux informations pratiques.

Application Châteaux & jardins de Trianon

Application Châteaux & jardins de Trianon

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité