La galerie parisienne RUSSIANTEAROOM s’expose à Révélation

« Que sait-on de la Russie ? Une minute de réflexion – et les clichés peuvent envahir l’esprit. » Liza Fetissova, directrice de la galerie RUSSIANTEAROOM

Dans sa galerie parisienne RUSSIANTEAROOM, la galeriste Liza Fetissova, grande passionnée de la Russie, sélectionne, présente et vends depuis dix ans le meilleur de la photographie russe. Présente à REVELATIONS, la foire des métiers d’art qui se tient au Grand Palais du 3 au 8 mai 2017, elle nous fait faire connaissance avec six artistes travaillant avec des matières différentes : le bois, le verre, la mosaïque, le tissu et le grès.

REVELATIONS permet à chacun d’avoir un regard nouveau sur la création contemporaine. La biennale place le créateur au centre de l’événement et invite au dialogue les métiers d’art et de création du monde entier.

Parmi les 400 créateurs artisans, créateurs, artistes de la matière, designers, galeries, manufactures d’art, maisons d’excellence et fondations qui viendront présenter leurs créations originales et inédites aux 45 000 visiteurs professionnels et amateurs attendus en 2017, la Russie sera ainsi présente cette année pour la première fois dans la section BANQUET et proposera de découvrir les œuvres de six artistes représentatifs de la culture et du savoir-faire russe. C’est grâce à Liza Fetissova, mandatée par CONSUMER CULTURE / URBAN ART NATIONS, que la Russie sera présente sous la nef du Grand-Palais. Comme elle l’explique elle-même :

« Que sait-on de la Russie ? Une minute de réflexion, et les clichés peuvent envahir l’esprit. La Russie est un pays complexe, paradoxal. Un vaste territoire, étendu entre l’Europe et l’Asie, sous des influences et pulsions souvent contradictoires, un mélange des peuples, des religions, des traditions, des caractères, des zones climatiques. Le chaud et le froid, l’hospitalité et l’hostilité, la force et la faiblesse. C’est un pays où la patience est une vertu et un handicap. Où l’homme est petit et grand. Où le concept d’ « impossible » ne s’applique pas. Où la notion d’âme est l’ingrédient essentiel à une existence complète. Que la Russie sait-elle d’elle-même ? Tout et rien, bien évidemment. Plonger dans la création contemporaine sous toutes ses formes est une tentative pour donner une réponse partielle et non exhaustive à cette question. Aujourd’hui, comme partout dans le monde, la Russie vit une période de confrontation des plaques tectoniques du passé et du futur, de la vitesse incontrôlable et des traditions sociales, économiques et culturelles. Et si on prend en compte que le mode de vie en Russie est « la vie sous tension permanente » ce n’est pas un hasard que l’énergie de la force, de la résistance, parfois silencieuse, nourrit les artistes et se déverse dans leurs œuvres.

La mosaïque en perles d’Olga SOLDATOVA, inspirée par les mosaïques du métro de Moscou, splendides exemples de l’époque soviétique des années 30s. C’est à cette époque que la mythologie d’un homme beau, puissant, invincible, capable de survoler la planète était devenue la religion d’état. Aujourd’hui la Russie a de nouveau besoin d’un héros exemplaire, et les personnages d’Olga Soldatova embrassent dans leur mouvement les murs et les plafonds des maisons partout dans le monde. Olga Soldatova était un de premiers designers russes dont les oeuvres ont été présentées à Maison & Objet et 100% London.

Le preux, un être de contes beaucoup plus anciens, semble avoir inspiré et aidé Denis MILOVANOV à créer un mobilier unique. Après des pèlerinages dans les villages russes, il a restauré une technologie ancienne de traitement du bois, tombée aux oubliettes. Toujours aidé par un preux, Denis Milovanov manie des troncs d’arbres énormes, et donne naissance à des meubles poétiques, uniques, chaleureux comme un foyer et magiques comme les objets du culte. Denis Milovanov a également présenté ses œuvres à Maison & Objets, tout premier russe dans le secteur ‘’Haute Couture – Scène d’Intérieur’’ (2014-2016). Il est aussi le premier et le seul artiste russe qui fait partie de AD Collections (2016), parmi les 50 meilleurs designers internationaux, selon AD France, et sur la foire Design Miami/Basel (2015). Sa collaboration avec Zaha Hadid reste la plus remarquée (2012).

Les traditions modernisées animent la plus jeune génération : Maria KOLOSOVSKAYA, avec ses céramiques ressemblant à des pierres, baignées dans le lait, avant d‘être cuites, à l’ancienne ; et aussi les masques arc en ciel de Dimitry SHABALIN, guidé par les coutumes shamanistes de sa région et par le désir de ne rien perdre des vestiges de son enfance ; mais encore le travail de designer de mode et de couturière d’Asiya BAREEVA, qui mélange avec virtuose et comme un puzzle, les cultures du costume russe, musulman et asiatique. Le subtil, moderne et puissant travail du verre de Maria KOSHENKOVA, une artiste dont on observe la fulgurante ascension depuis quelques années, avec des nombreuses expositions au Japon, Etats-Unis, France, Danemark et autres. Maria Koshenkova aime libérer la matière, tout en la guidant. Cette matière qui déborde, explose, coule au-delà du cadre, nous attire et nous emmène loin, comme la troïka russe de Gogol, qui émeut notre esprit et âme’’. Liza Fetissova

REVELATIONS 2017 met la création contemporaine russe à l’honneur, un émerveillement pour tous ceux qui se passionnent pour les créations du monde entier.

Photo : Dmitry Shabalin Masque 2015 technique mixte H 35 cm, W 30 cm, D 12 cm Courtesy: artist

Informations pratiques :

Liza Fetissova
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Karimouche

Karimouche s’engage dans les projets éducatifs de l’AFEV

On ne la présente plus, car par son style et son charisme, Karimouche est ...

booba

Les Ultimes Vibrations de la Planète People : Booba, Madonna et Joey Starr font le buzz !

Provocations, insultes et punchlines sont régulièrement utilisés par les rappeurs pour créer le buzz, ...

Guy Béart

La dernière révérence de Guy Béart

Auteur-compositeur-interprète, Guy Béart avait commencé sa carrière au début des années 50. Il avait ...