Ira de Fürstenberg « Objets Uniques » au musée Jacquemart-André

Ira von Fürstenberg

Après une première exposition qui a rencontré un très vif succès au musée Bagatti Valsecchi à Milan en septembre 2013, la collection OBJETS UNIQUES de Ira von Fürstenberg sera présentée à Paris dans les salons du musée Jacquemart-André. Cette fois encore, elle consacre cette exposition muséale aux objets liturgiques et mystiques.

« Objets uniques » par Ira von Fürstenberg mis en scène par Pier Luigi Pizzi.Un ensemble d’une grande portée fantastique, poétique et symbolique évoquant la liturgie et les objets de vertu. Œuvres sacrées et profanes, crucifix, calices, coupes, ciboires mêlant cristal de roche, marbres rares, incrustés de pierres fines et précieuses, et décorés d’inflorescences prenant la forme d’anges tutélaires, de couronnes d’épines, d’entrelacs de fils barbelés en placage d’or et d’argent. sans omettre la conceptualisation d’un bestiaire exotique inspiré des rives du Nil nourricier de l’Egypte antique ou des terres sahariennes du Maghreb, mais aussi les bas reliefs vénitiens d’influence Byzantine.

OBJETS UNIQUES : à partir d’éléments anciens rapportés de ses lointains voyages ou trouvés chez les antiquaires, les créations de Ira von Fürstenberg prennent vie grâce à son imagination. Ses matériaux de prédilection sont essentiellement le quartz, le cristal de roche, le porphyre, la malachite, le jade, le corail, l’or, l’argent et le bronze doré. Ira von Fürstenberg a créé plus de 2000 œuvres en 20 ans, parmi lesquelles coffrets, coupe-papiers, cadres, coupes, vide-poches, aumônières et centres de table exceptionnels…

Depuis 1993, de nombreuses expositions de ses objets d’art ont eu lieu en Europe : Londres, Paris, Genève, Athènes, Monaco, et Milan ; aux Etats-Unis : Palm-Beach, Los Angeles, New York ; et  récemment à Hong-Kong, Singapour et en Indonésie.

Ira von Fürstenberg

Née Altesse Sérénissime Virginia Carolina Tereza Pancrazia Galdina von Fürstenberg, du premier mariage du Prince Tassilo zu Fürstenberg avec Clara Agnelli, héritière de l’empire Fiat, Ira von Fürstenberg a parcouru le monde dès sa plus tendre enfance. Elle vécut à Paris avant de s’installer à Rome où elle débuta sa carrière de comédienne à Cinecitta. C’est là qu’elle fit la connaissance du producteur mythique Dino de Laurentis qui a produit ou coproduit plus de 500 films,  et qu’elle interpréta ses premiers rôles sous la direction d’ Alberto Lattuada et de Mauro Bolognini.

Dans son autobiographie « Princesse et rebelle » parue en 1995, cette infatigable globe trotteuse, reconnue pour sa détermination et son ambition, évoque une vie riche en aventures et en expériences diverses guidée par ses passions, à savoir un amour inextinguible de la nature humaine, la découverte de pays lointains et la quête permanente d’œuvres d’art et d’objets exceptionnels au cours de ses voyages à travers le monde, sources de son inspiration.

Pier Luigi Pizzi

Artiste de théâtre et d’opéra à la fois metteur en scène, scénographe et concepteur de décors et de costumes, il  fait ses débuts aux côtés de Giorgio Strehler avant de réaliser sa première mise en scène d’opéra avec Don Giovanni à Turin. Suivront alors des dizaines de productions prestigieuses sur les plus grandes scènes du monde pour les plus grandes œuvres du répertoire lyrique. Il est depuis 2005 le directeur artistique du Sferisterio Opéra Festival de Macerata en Italie.

  • Exposition du 13 février au 2 mars 2014                                                           

Musée Jacquemart-André

  • 158 boulevard Haussmann
  • 75008 Paris     

 

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité