Formula Bula : Bande Dessinée et Arts Associés

formula bula

L’aventure Formula Bula à Saint-Ouen a démarré en 2011 avec une belle première édition, pleine de rencontres et de découvertes. L’interpénétration des arts plastiques, graphiques, sonores et de la bande dessinée est la matière première de Formula Bula, c’est cet enchevêtrement de disciplines que le festival œuvre à exposer aux regards et aux mains du public. Aux mains, car il n’est pas de meilleure porte d’entrée dans l’univers d’un artiste que celle de l’atelier où l’on partage la même table et où l’on façonne ici une histoire, là un dessin en compagnie de celui dont c’est le métier. Aux regards, car bien sûr, Formula Bula poursuit son travail de mise en lumière d’œuvres majeures de la bande dessinée, parfois mal connues, à travers des expositions et des rencontres avec les artistes.

Formula Bula ne se définit pas comme un festival aux contours fermement tracés, le festival lorgne aussi volontiers du côté de ceux qui bousculent les règles pour projeter le 9ème art un peu plus en avant, ou sur le côté… Précurseurs oubliés, jeunes talents prometteurs, grands maîtres reconnus ou ovnis de passage, Formula Bula les invite tous à se montrer et à partager leur vision du monde.

Mezzo et Pirus, Kim Deitch (USA), Peter Kuper (USA), Fabio Zimbres, (Brésil), Gilles Rochier, Le Dernier Cri, Nine Antico, Farid Boudjellal, Franky Baloney, Isabelle Merlet, Stripburger (Slovénie), Audrey Spiry, Jean-Pierre Dionnet, Lisa Mandel, Gwen de Bonneval, Fabien Vehlmann, Bill Kartalopoulos (USA), Guillaume Long, Florian Py, Angil & the Hiddentracks, Savon Tranchand, Unison, Tremorrag, Dirty Beaches (Canada), Justin Broadrick (UK), Dérive Urbaine, la revue CUT.

Ont été présents, pour les ateliers, en amont de Formula Bula : Martes Bathori, Charles Berberian, Aurélie William-Levaux & Moolinex, Yassine de Vos, Chamo, Matthias Picard.

Formula Bula investira de nombreux espaces culturels et publics: l’Espace Pierre-Cardin, les médiathèques Persépolis, Lucie-Aubrac et Glarner, l’Espace 1789, Mains-d’Oeuvres, le centre de culture scientifique Atlas, l’Office de Tourisme, la piscine municipale, les maisons de quartier, le Service jeunesse. Tous se sont pleinement associés à l’événement. Aux côtés des artistes invités, seront également présents tous les acteurs de la chaîne du livre : éditeurs, coloriste, libraires, distributeurs et bibliothécaires.

Tous les ateliers, rencontres et expositions sont gratuits sauf la projection du film Blue Velvet, la soirée “Je hais les dédicaces” et la performance “ A boire et à manger” de Guillaume Long en clôture du Festival.

CINQ EXPOSITIONS DANS LA VILLE

Le Roi des mouches de Mezzo & Pirus

Transformer une œuvre littéraire en exposition est souvent un exercice périlleux, le parti pris ici par les auteurs est d’inviter le visiteur à une déambulation immersive dans cet univers du Roi des mouches ; de même qu’à la lecture du livre on peut entendre les bruits, les musiques, sentir les odeurs ou même ressentir les effets de certains psychotropes, le dispositif scénographique fait pénétrer le visiteur au cœur même de ce tourbillon fascinant où se mêlent la confusion des sentiments post-adolescents, une violence qui naît de l’ennui, des mauvaises rencontres, du sexe et du Rock’n Roll…

Commissariat : Mezzo et Pirus. Scénographie : Pierre Leschaeve.

  • Du 15 mai au 14 juin
  • Espace Cardin – 35 boulevard Victor-Hugo
  • Mercredi 22 mai à 18hVernissage public

Peter Kuper, Oaxaca, New York, Saint-Ouen…

Peter Kuper présente dessins originaux et planches de ses carnets sur la ville mexicaine de Oaxaca et sur New York, sa ville d’adoption. Cet illustrateur et dessinateur de bande dessinée américain dont le travail est souvent très critique sur la société de son pays participe souvent aux revues Newsweek, The New Yorker et Time Magazine. Il est depuis 1996 le nouveau dessinateur de la célèbre série Spy vs Spy, publiée dans MAD Magazine.

Kim Deitch, « le secret le mieux gardé de la bande dessinée américaine »

Première exposition consacrée à Kim Deitch en France, auteur majeur du mouvement underground américain qui n’a cessé de construire une œuvre conséquente, occupant tous les formats possibles, du strip hebdomadaire au graphic novel. Deitch manifeste un profond intérêt pour l’histoire de l’entertainment américain, et l’exprime graphiquement par un style mêlant le psychédélisme, les bandes dessinées historiques et les illustrations d’époque victorienne. Ses histoires constituent une gigantesque tapisserie narrative aussi riche que celles créées par Hergé ou Carl Barks. L’exposition entrouvre une fenêtre sur une carrière et une œuvre tentaculaires. L’exposition rassemblera une quarantaine de croquis, dessins, couvertures et planches originales que Kim Deitch a choisis avec Bill Kartalopoulos pour représenter son œuvre.

  • Du jeudi 23 au dimanche 26 mai de 14h à 19h
  • Nocturne le samedi jusqu’à 23h
  • Mains d’oeuvres – 1 rue Charles-Garnier – Saint Ouen

Optic 3000

Optic 3000 met en exergue le travail d’auteurs de bande dessinée à travers une passion commune, parfois même obsessionnelle, qui est celle de faire bouger des images. Les auteurs proposent diverses formes et techniques pour sortir de l’image fixe et unidimensionnelle. Avec ce projet, Formula Bula lève un peu plus le voile sur ces artistes qui expérimentent d’autres médiums, attirés par l’animation, la vidéo… D’élégantes colonnes trôneront ci et là dans des endroits pas toujours habitués à recevoir une forme d’expression artistique : piscine municipale, maisons de quartier, etc. Une immersion dans des histoires atypiques et agitatrices d’esprit ! Avec François Schuiten, Killoffer, Winshluss, Anouk Ricard, Henning Wagenbreth, Brecht Vandenbroucke, Morgan Navarro, Le Gentil Garçon, Vincent Pianina, Audrey Spiry.

  • Du 15 mai au 14 juin dans divers lieux de la ville
  • Office de tourisme, Médiathèque Persepolis, Centre de culture scientifique Atlas, Piscine municipale, Espace 1789, Maison de quartier Pasteur, Maison de quartier Landy, Médiathèque Lucie-Aubrac, Médiathèque Glarner, Cap’J.

Prospection #1 : Quelles sont les ambitions artistiques et intellectuelles portées par les moments festifs qu’offre un festival ?

Que signifie un festival ? C’est la question à laquelle plusieurs personnes sont invitées à répondre via des interviews vidéos : Benoît Mouchard, directeur artistique du Festival International de Bande dessinée d’Angoulême pendant 10 ans ; Charles Berberian, auteur invité à Formula Bula… Ce sera aussi l’occasion d’exposer l’ensemble des travaux réalisés lors des ateliers en amont : les affiches des ateliers On fait le mur avec Martes Bathori, Charles Berberian, Aurélie William-Levaux & Moolinex, Yassine de Vos et Chamo et les pages 3D créées par les élèves de l’école municipale des Beaux-arts lors de l’atelier avec Matthias Picard.

  • Du 15 mai au 1er juin
  • Médiathèque Persépolis– 4 avenue Gabriel-Peri – Saint Ouen

Tout savoir sur Formula Bula : formulabula.tumblr.com/

Affiche et conception graphique : Cizo

  • Voir les commentaires : (1)

Publicité