Exposition les « Ile(s) » au Musée de la Corse de Corte

Musée de la Corse

Petits et grands sont invités à apprécier la beauté des îles, leur diversité mais également à prendre conscience de leur fragilité au sein de cette très belle et ludique exposition. Emplies de mystères et de fantasmes, on oublie bien souvent d’analyser et de comprendre la réalité des îles.

La nouvelle exposition « Île(s) » du musée de la Corse a été justement conçue pour y remédier grâce à 250 œuvres et médias issus de fonds muséographiques nationaux et internationaux qui offrent aux visiteurs un regard croisé sur les réalités insulaires. Chaque île est différente et, de par sa scénographie organisée comme un archipel d’îlots thématiques qui convie le visiteur à un cheminement philosophique sur les images stéréotypées, l’exposition nous confronte à cette diversité, nous invitant à nous interroger sur les ressemblances et les singularités de ces différents environnements, leurs significations symboliques, les modèles sociaux, les cultures et les différentes façons de voir le monde.

De multiples effets visuels, audio et même olfactifs permettent aux visiteurs d’apprécier le côté récréatif et ludique. Un espace intitulé « Île était une fois » a été créé spécialement pour les enfants de 6 à 11 ans.

L’exposition insiste également sur la réalité de la fragilisation des îles par le réchauffement climatique, les nombreux déchets qui ne cessent de s’étendre, l’objectif étant de responsabiliser les visiteurs et les encourager à prendre soin de leur magnifique patrimoine insulaire.

Commissariat de l’exposition :

Madame Marion Trannoy-Voisin, Commissaire général, Responsable du musée de la Corse. Madame Anne Meistershem, Commissaire, Docteur d’Etat en sciences humaines. Madame Florence Pizzorni-Itié, Commissaire, Conservateur en chef du patrimoine, Docteur en anthropologie sociale et culturelle.

Parcours de l’exposition :

L’exposition est conçue comme une succession « d’îlots » thématiques scénographiés. Le parcours doit amener le visiteur à percevoir, physiquement, la figure labyrinthe de l’interprétation de l’insularité et la force de l’imaginaire.

– L’île, fille des éléments
– L’île Microcosme… et Macrocosme
– L’île paradoxe
– L’île système
– L’île du vivre ensemble
– L’île laboratoire
– L’île ressource
– Espace et temps de l’île
– Le naufrage
– Les îles fragiles

« Tahiti. Jours heureux » © MTI – Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Ben

La Prom’ pour atelier au Mamac de Nice

"Nice 2015-Promenade(S) des Anglais" est une très belle exposition proposée par treize musées et ...