Elephanz : Il était une fois…

elephanz

Il était une fois deux frères unis comme deux doigts de la main ; ils avaient tout partagé, leurs jeux d’enfants, leurs rêves d’ado, leurs disputes pour mieux se retrouver et leur passion pour la musique.

Dans le secret de leur chambre, à l’abri des regards, ils composaient des partitions qu’ils illustraient de paroles d’or et d’argent et le vent les acheminait de par le monde jusqu’aux étoiles.

Mais un jour ce monde décida de les prendre par la main et d’un coup de baguette magique, les deux frères se trouvèrent propulsés sur le devant de la scène et devinrent très connus…

Tout le monde adore les comtes de fées, encore plus lorsqu’ils deviennent réalité et c’est le cas puisque les deux frères s’appellent Maxime et Jonathan, que leur musique est descendue des étoiles jusqu’à nous et que grâce à eux, « Elephanz » rythme nos vies et nos rêves.

Nés à Nantes, Maxime et Jonathan vivent leur adolescence au son des mélodies des Beatles, de Polnareff, Bowie, Gainsbourg… Jusqu’au jour où, à quatre mains et en toute confidentialité, ils vont composer sur leur piano la première mélodie d’Elephanz, nous sommes un soir de février 2008

Les notes envahissent les partitions, les mots virevoltent sur les pages et se transforment en une multitude de chansons, en français, en anglais, le piano exhorte des montagnes de musique, Elephanz est bien né et son existence est révélée au monde un soir de février 2008 dans un club nantais.

A partir de là, le nom du groupe va circuler très vite dans le milieu et les portes vont s’ouvrir.

« Ideal Roommates » est leur premier EP, un tremplin qui leur permet de participer au festival Les Trans musicales de Rennes et c’est parti, le succès est au rendez-vous puisque Maxime et Jonathan se voient décerner le prix Chorus de Hauts de Seine, nous sommes en 2010.

2011 est l’année du second EP avec le titre phare « stéréo » qui place Elephanz en orbite; les radios s’emparent du morceau, toute la France fredonne, M6 projette le clip et le groupe se produit désormais en quator dans de prestigieuses salles.

Elephanz est sélectionné pour le Prix Talents W9, puis cité aux Victoires de la Musique 2014.

Sur scène, Jonathan au chant lead et à la guitare électrique, et son frère Maxime au contre-chant et aux claviers sont rejoints par Clément à la batterie et Thibaud à la basse et trompette. Tous les ingrédients sont réunis pour passer à la vitesse supérieure, l’envie et l’inspiration sont réunies, le moment est venu de réaliser un album. Pour se faire, le réaliser et le mixer, ils vont faire appel aux nouveaux ambassadeurs de la French Touch : Florent Livet (Cassius, Phoenix, Housse de Racket, Bloc Party ), Aymeric Westrich ( Aufgang, Kery James) et Pierrick Devin ( Alex Gopher, Brain Leech, Jenifer).

L’écriture en est raffinée, subtile et diversifiée; « Time for change » c’est rythmé, ça fait du bien, c’est de la musique qui met un arc en ciel dans nos vies.

Après avoir enflammé le Festival des Papillons de Nuit et La Cigale à Paris, Elephanz va sillonner la France durant tout l’été.

So, come on boys, it’s time for change!

 

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Patricia Kaas - Nouvel Album

Patricia Kaas à Paris du 26 au 28 janvier 2017 à la Salle Pleyel

Patricia Kaas retrouve son élément. La scène. Cette histoire d'amour qui la transfigure et ...

Sani Festival

24ème édition du Sani Festival sur la péninsule de Kassandra

Pour sa 24ème édition, le Sani Festival espère aller encore au-delà les limites artistiques ...

Girls in Hawaï : Concert le 17 novembre à la Cigale !

De retour d’une impressionnante tournée internationale qui les a menés en l’espace de quelques ...