0

Burton Morris « Solo Show » à la galerie Taglialatella

“Poparazzi” 2010, Acrylic on canvas (40 x 30 inches – 100 x 76 cm) © Copyright 2012 Burton Morris Studios. All Rights Reserved

La galerie Taglialatella  présente pour la première fois en France une exposition personnelle de l’artiste américain Neo Pop Art, Burton Morris. Né en 1964 et diplômé des beaux-arts à l’Université de Carnegie Mellon à Pittsburgh en 1986, Burton Morris fonde sa démarche sur l’héritage des maîtres du Pop Art des années 1960 – 70. L’artiste représente dans un style Neo Pop un univers personnel d’icônes populaires américaines en projetant malicieusement une ambiance séduisante de bonheur, d’énergie positive et de plaisir sur les objets et motifs du quotidien.

Ses oeuvres sont colorées, gaies, et très inspirées des Comics, des dessins de B.D. et des magazines qu’il lit depuis l’enfance; à l’instar du travail des pères spirituels Keith Haring et Roy Lichtenstein. Le pinceau et l’acrylique reproduisent talentueusement le procédé industriel, les dispositifs classiques sont revus dans une forme simplifiée et les lignes d’action créent un puissant mouvement amplifié par de vives couleurs.

Morris imprègne son art d’un style fortement identitaire, d’une précision impeccable et d’un cadre d’esprit optimiste. Les barres obliques, très distinctives du style de Burton Morris, s’inscrivent comme des marques au sabre sur la toile, elles évoquent la passion de l’artiste pour la gravure et notamment pour les travaux d’Albrecht Dürer au XVIe siècle ou de Rockwell Kent au XXème siècle qui, dans sa conception de livres illustrés et ex-libris, proposait des lignes au rendu similaire.

La dynamique créée par les barres obliques suggère des radiants d’énergie, ce qui n’est pas sans évoquer le travail emblématique de Keith Haring. Les deux artistes ont en effet été sensibles aux mêmes influences historiques et ont partagé notamment une fascination précoce pour l’oeuvre de Pierre Alechinsky particulièrement empreinte de l’univers fantastique des Comics. Haring et Morris ont tous deux pu apprécier l’impressionnante rétrospective en l’honneur de l’artiste Belge lors des « International Series » au Carnegie Museum of Art de Pittsburgh en 1977.

Son diplôme en beaux-arts à l’Université de Carnegie Mellon en poche (en 1986), Burton Morris commence, à l’instar d’Andy Warhol, à travailler dans la publicité comme directeur artistique et à développer ses illustrations Neo Pop.

Puis en 1990, l’artiste fonde le Studio Burton Morris, son travail évolue alors vers une dimension plus monumentale, ses petites icônes Neo Pop s’agrandissent notamment pour la création de publicités à la télévision.

Il resserre son coup de pinceau dans un style précis. Le sujet choisi pour la composition est travaillé pour créer ce que l’artiste désigne comme «un événement instantané» pour le spectateur. Dans ses peintures, Morris dynamise des images de tous les jours avec son style unique. Des sujets tels qu’une tasse de café fumante, un martini tourbillonnant ou encore une boîte de pop-corn qui danse incarnent soudain une expression, une joie et prennent une nouvelle vie sous son pinceau.

Si les oeuvres de l’artiste de renommée internationale suscitent auprès de ceux qui le découvrent une impression de familiarité c’est que son style a pu imprégner souvent les inconscients dans le passé. En effet le travail de Burton Morris a pu être présenté aux yeux du grand public lors de différentes occasions ou grands événements, on compte parmi les plus significatifs : l’illustration de l’événement des Oscars en 2004 ou des jeux olympiques la même année. Dans la série Friends, ses oeuvres ornaient également les murs du café où se retrouvaient habituellement les protagonistes. Et enfin, son talent est également sollicité pour l’illustration du festival de Jazz de Montreux en 2004. Cette présence régulière auprès du public lui a permis d’imposer son style distinctif et d’exposer rapidement dans des galeries et musées aux Etats Unis mais également en Europe : en Italie et en Suisse.

Burton Morris

Galerie Taglialatella is very honored to present for the first time in France a solo show of the American Post- Pop Artist, Burton Morris.Burton Morris was born in Pittsburgh, Pennsylvania in 1964. He earned his bachelor of fine arts degree at Carnegie Mellon University in 1986. Burton Morris builds on the legacy of Pop Art Masters of the 60s and 70s.

Burton Morris is a painter, best known for his bold, graphic pop art depictions of various modern American icons. His subject matter includes everyday objects that portray today’s popular culture, with an enticing mood of happiness high energy and fun. His distinctive style is characterized by radiant black outlines and vivid colors that emit energy in all of his artwork, inspired by comic strips and magazines he has loved and emulated since childhood.

Morris’ forbears were icons Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Tom Wesselmann and Red Grooms.The brush and acrylic reproduce with talent the industrial processes. The classic devices are seen in his simplified forms and action lines indicating movement joined with his rich acrylic colors. Burton Morris imbues his art with his own impeccable style and optimistic frame of mind.

The artist’s distinctive sword-like slashes suggesting shards of energy come from his study of woodcut prints. Two of his heroes are Albrecht Durer and Rockwell Kent. Durer used similar hatching in the sixteenth century. Twentieth century American artist Rockwell Kent illustrated books and designed bookplates with such lines.

Furthermore, the evocation of the energy radiant links intuitively Burton’s work to the symbolic of Keith Haring’s art. Like Haring, Morris felt an early attraction to Belgian artist Pierre Alechinsky’s paintings that resemble fantastic comic strips. Both artists saw the Belgian’s large exhibition in the International Series at Carnegie Museum of Art, Pittsburgh, in 1977.

Morris earned his bachelor of fine arts degree at Carnegie Mellon University in 1986. During three more years while working at art directing and doing television commercials, just as Andy Warhol started, he began developing his post-Pop drawings.

The artist established the Burton Morris Studios in 1990. That year he began making his small post-Pop icons more impressive by enlarging them. He also tightened his brushwork into his present precise style. He would choose one subject per composition to create what he calls “an instant happening” for the viewer.

In his paintings, Burton Morris energizes everyday images with his unique style. Subjects such as a steaming coffee cup, a swirling martini and a dancing popcorn box all take on a new life under his paintbrush.

  • Exposition du  21 septembre au 30 novembre 2012

Galerie Taglialatella

  • 10 rue de Picardie
  • 75003 Paris
Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : admin

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !