• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Bartabas, en juin s’installe à la Grande halle de la Villette

bartabas
We were horses / Bartabas – Carolyn Carlson (c)Yoshi Omori

Pour fêter le 10e anniversaire de l’Académie du spectacle équestre qu’il a fondée à Versailles en 2003, Bartabas s’installe un mois durant à la Grande halle de la Villette avec la compagnie-école pour un programme inédit de spectacles et de rencontres. Ces différents rendez-vous convient un large public à découvrir au plus près son travail artistique et les relations intimes qui se nouent entre l’homme et l’animal.

Lors de cette carte blanche proposée par la Grande halle, Bartabas souhaite mettre à l’honneur l’art équestre dans une dimension très contemporaine et partager avec le public l’aventure unique en son genre vécue par les écuyers depuis une décennie.

Trois rendez-vous majeurs vont rythmer ce mois de juin à la Villette :

Présenté pour la 1re fois à Paris, we were horses, spectacle créé par Bartabas et la chorégraphe Carolyn Carlson en 2011, célèbre la rencontre entre 16 danseurs et 9 écuyers. L’univers des deux créateurs se rejoint dans la force de la danse et de la magie visuelle. Pour la Villette, le spectacle bénéficie d’une recréation puisque certains des tableaux et accompagnements musicaux ont été revisités par les deux artistes à cette occasion.

Exceptionnellement, la trentaine de chevaux de l’Académie, lusitaniens et criollos argentins, s’installent sous le péristyle de la Grande halle. Chaque jour, le public peut assister en accès libre aux Matinales des écuyers ; ces séances de dressage permettent d’entrer dans l’intimité du travail. On assiste aux « gammes » qui constituent leur entraînement quotidien tels l’escrime à cheval, le dressage classique ou le travail aux longues rênes.

À l’occasion de cette invitation de la Villette, Bartabas a aussi décidé d’offrir au public une autre facette, plus personnelle de son travail lors de 5 soirées exceptionnelles pour une série d’improvisations réunissant des créateurs de tous horizons. Le flûtiste Kudsi Ergüner et le chanteur Taghi Akhbarî, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, le percussionniste Jean-Pierre Drouet, le philosophe Michel Onfray et le pianiste Alexandre Tharaud seront ainsi ses complices artistiques d’un soir pour engager un dialogue intime entre l’homme et l’animal.

Ateliers jeune public, conférence et projections de films seront autant de moments privilégiés pour explorer la rencontre de l’artiste et du cheval.

Carolyn Carlson

Née en Californie, Carolyn Carlson défend une danse tournée vers la philosophie et la spiritualité. Elle a créé plus d’une centaine de pièces dont Density 21,5, The Year of the horse, Blue Lady, Steppe, Maa, Signes, Writings on water ou Inanna. En 2006, son oeuvre a été couronnée par le premier Lion d’Or jamais attribué à un chorégraphe. Carolyn Carlson dirige aujourd’hui deux structures, le Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais et l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson.

Bartabas

Écuyer, metteur en scène et chorégraphe, pionnier d’une expression inédite, conjuguant art équestre, musique, danse et comédie, Bartabas a inventé et mis en scène une nouvelle forme de spectacle vivant : le théâtre équestre. Il fonde en 1985 la compagnie Zingaro, puis l’Académie du spectacle équestre de Versailles en 2003. En état de recherche perpétuelle, Bartabas multiplie les collaborations et présente régulièrement des oeuvres plus intimistes dont il est à la fois l’auteur et l’interprète.

BARTABAS IMPROVISE AVEC… Kudsi Ergüner / Taghi Akhbarî Jean-Guihen Queyras Michel Onfray Jean-Pierre Drouet Alexandre Tharaud

  • Grande halle / Du 25 au 30 juin / Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30 – Dimanche à 16h

En consacrant toute sa vie et son énergie aux chevaux, Bartabas a révolutionné le spectacle équestre en y apportant une dimension onirique et esthétique sans équivalent. En dehors des spectacles qu’il produit en France et partout dans le monde avec le théâtre équestre Zingaro, ses improvisations sont des moments savoureux de maîtrise et de beauté dans lesquels la question de la relation entre l’homme et l’animal est abordée sans autre artifice que l’imagination de l’artiste et le souffle du cheval.

Pour La Villette, il invite chaque soir un artiste complice à partager ce moment particulier de l’éphémère et de l’exceptionnel. Avec ses chevaux dont Le Caravage, Bartabas dévoile un instant d’intimité réinventé chaque soir par la vertu de la rencontre, de l’élégance et du risque.

Les Matinales des écuyers

  • Grande halle / Du 8 au 26 juin / Du mardi au dimanche de 9h30 à 12h – Entrée libre

Les Matinales des écuyers, séance de travail des écuyers, auront lieu en accès libre sous le péristyle de la Grande halle. Comme le pianiste répète chaque jour ses gammes, comme le danseur s’assouplit à la barre, les écuyers de l’Académie travaillent quotidiennement leurs chevaux. Les Matinales des écuyers offrent au public l’occasion d’entrer dans l’intimité de ces séances de dressage. On assiste aux « gammes » qui constituent leur entraînement quotidien tels l’escrime à cheval, le dressage classique ou le travail aux longues rênes.

Lors de ces matinées, le public pourra se renseigner sur le fonctionnement de la compagnie-école, les disciplines artistiques enseignées, les spectacles ou le recrutement…

« Les écuyers ont été choisis autant pour leur potentiel équestre que pour leur qualités humaines, leur personnalité, leur capacité à apporter leur différence et à se fondre au groupe. Je pars du principe que si la technique peut s’apprendre, c’est la richesse de chacun qui forge la qualité de l’équipe. » Bartabas

Bartabas

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité