La Nuit des idées au Mucem : Résistances africaines – Mémoire partagée et vivante des libérations

La Nuit des idées au MUCEM - Résistances africaines / Mémoire partagée et vivante des libérations

Libertés politiques et droits de l’homme, décolonisation des États, des corps, des esprits… Du 31 janvier au 2 février, le Mucem propose trois journées pour explorer la question des réappropriations postcoloniales.

Libertés politiques et droits de l’homme, décolonisation des États, des corps, des esprits… Du 31 janvier au 2 février, le Mucem propose trois journées pour explorer la question des réappropriations postcoloniales.

Au programme de ces trois journées :

Résistances africaines. Mémoire partagée et vivante des libérations. A l’occasion de La Nuit des idées (31 janvier) une série de tables rondes consacrées à l’histoire récente de l’Afrique, depuis la décolonisation et les indépendances, jusqu’aux luttes contemporaines pour la démocratie. En collaboration avec Marseille en commun.

Sauvages, au cœur des zoos humains (1er février) : le film documentaire de Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet est précédé d’un moment de débat autour des liens entre colonialisme et racisme du XIXe siècle à nos jours en présence de Abd al Malik.

De 1820 à 1940, des hommes ont exhibé d’autres hommes en les présentant comme des sauvages ou des monstres dans de véritables zoos humains. Plus d’un milliard et demi de visiteurs ont découvert trente-cinq mille exhibés à travers l’Europe et dans le monde entier, lors d’expositions universelles ou coloniales, dans des zoos, des cirques ou des villages indigènes reconstitués. Pour la première fois, le film-documentaire Sauvages, au cœur des zoos humains fait ressurgir ce pan oublié de l’histoire de l’humanité. Avec le concours de grands spécialistes internationaux, il retrace les destins de six exhibés, s’appuyant sur des archives inédites, des images exceptionnelles et les témoignages de leurs descendants.

Ils se nomment Petite Capeline, Fuégienne de Patagonie (Chili actuel) ; Tambo, Aborigène d’Australie ; Moliko, Kali’na de Guyane ; Ota Benga, Pygmée du Congo ; Marius Kaloïe, Kanak de Nouvelle-Calédonie ; Jean Thiam, Wolof du Sénégal. Leur histoire a été sortie de l’oubli grâce au travail des historiens et grâce à la volonté de leurs descendants. Les récits de leurs destins restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique : l’émergence et le développement des grands empires coloniaux. Grâce aux analyses et commentaires des meilleurs spécialistes de la question (Benjamin Stora, John M. Mackenzie, Achille Mbembe, Nicolas Bancel, Nanette Jacomijn Snoep…), ce documentaire propose de comprendre la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée de l’« Autre » pour légitimer la domination coloniale. Il décrypte aussi comment on est passé d’un racisme scientifique (1850) à un racisme populaire (1930).

Mouvements en voie de disparition (1er et 2 février) : En écho à sa performance The Jaguar and the Snake, présentée au Théâtre du Gymnase dans le cadre du Festival Parallèle, la chorégraphe chilo-mexicaine Amanda Piña propose une rencontre et un workshop autour de sa recherche intitulée Endangered Human Movements(Mouvements en voie de disparition) : une invitation à décentrer nos regards et nos pratiques, pour la sauvegarde d’une diversité des cultures.

La Nuit des idées

Résistances africaines – Mémoire partagée et vivante des libérations

Marrainée par Aïssa Maiga, la Nuit des idées, le Mucem et le collectif Marseille en Commun proposent une soirée consacrée à l’histoire récente de l’Afrique, depuis la décolonisation et les indépendances, jusqu’aux luttes contemporaines pour la démocratie. Il s’agit d’abord de revenir sur quelques grandes figures politiques assassinées du fait de leurs engagements ou victimes de coups d’État, et dont les parcours respectifs seront évoqués par leurs proches, puis de s’intéresser à l’Afrique d’aujourd’hui avec ses journalistes, écrivains, chercheurs, mais aussi avec ses activistes, militants, qui perpétuent le combat pour les libertés et l’émancipation face aux dictatures. Ce sera l’occasion d’établir un lien entre le passé et le présent pour rapprocher les mémoires et réconcilier les esprits.

Forum des associations

Un espace associatif sera consacré aux structures (associations, ONG, fondations, instituts..) qui œuvrent pour une Afrique libre démocratique et indépendante, on y trouvera des stands, expositions, informations…sur les différentes actions menées dans le cadre des indépendances des pays africains, des luttes idéologiques, contre la discrimination raciale et la colonisation, des combats menés par les familles de victimes d’assassinat et de disparition …ce sera l’occasion de faire le plein d’informations sur la partie sombre de la Françafrique.

Nuit des Idées MUCEM : Résistances africaines « Mémoire partagée et vivante des libérations »
Sortir de l’oubli
Du jeudi 31 janvier au samedi 2 février 2019

Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée – MUCEM
7 Prom. Robert Laffont
13002 Marseille

http://www.mucem.org/programme/la-nuit-des-idees-resistances-africaines-memoire-partagee-et-vivante-des-liberations

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité