• Cannes en direct !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Johnny Hallyday : Main basse sur Johnny

Johnny Hallyday : Main basse sur Johnny

Depuis sa disparition et la sortie de l’opus posthume “Mon pays c’est l’amour” qui fait un carton. La mort de Johnny Hallyday fait vivre bien du monde ! 

Et si le dernier album de Johnny HallydayMon pays c’est l’amour” était son plus grand succès dans les bacs ? Depuis sa sortie, vendredi dernier, l’opus posthume fait un carton. La mort fait vivre bien du monde et notamment Thierry Chassagne, le patron de la maison de disque “Warner Music France” qui déclarait dernièrement: “On a même été obligés de freiner les magasins”. Avec ses 631 473 exemplaires vendus, “Nous sommes face à des ventes historiques” comme l’explique le président. Déjà certifié disque de platine (100 000 exemplaires) avant sa sortie, l’album de la discorde est maintenant disque de diamant (600 000 exemplaires) et en bonne place pour dépasser rapidement les 800 000 exemplaires écoulés.

Sur les plateformes de streaming, Johnny fait également très fort puisqu’il a cumulé 7 millions d’écoutes depuis vendredi, soit une progression de 1.000 % par rapport à son précédent album, De l’amour, sorti en 2015.

Autre chiffre éloquent, Mon pays c’est l’amour cumule 7 millions de vues sur la plateforme Youtube, sur laquelle il est possible d’écouter tout l’album et de voir notamment le clip de J’en parlerai au diable (1,8 million de vues à lui seul).

Un spectacle musical en hommage à Johnny Hallyday intitulé “L’Idole des jeunes” devrait être créé et joué au Casino de Paris, à partir du 18 décembre 2019, selon les informations du Parisien, publiées hier. Le show réunirait “près de 30 artistes sur scène, dont un orchestre de neuf musiciens et cinq chanteurs, âgés de 17 à 55 ans, qui interpréteront 25 classiques et incarneront la star à différentes périodes de sa vie”, précise le quotidien.

Mais les publications ne sont pas non plus en reste avec la sortie du livre le 14 novembre de “Main basse sur Johnny” de Armel Mehani et Sébastien Catroux. Investigateur people, les auteurs ont rencontré des proches de la star et exhumé nombre de documents inédits pour révéler les dessous de l’imbroglio médiatico-judicaire qui entoure la succession de l’idole préférée des Français.

Tout commence pourtant par une famille de province très ordinaire, à laquelle bien des Français peuvent s’identifier. Le « clan Boudou », dont provient Laeticia, n’a rien d’une famille bourgeoise. Son père possède tout d’abord un camion à pizza à côté de la plage de Marseillan, dans l’Hérault. Il gère bien ses affaires et devient peu à peu propriétaire de plusieurs boîtes de nuit, au Cap d’Agde, en Corse, puis en Floride et à Paris. On lui prête dès lors des liens avec des mafieux… En effet, de nombreux éléments intriguent : les soupçons quant à une éventuelle tentative de capter l’héritage de Johnny au détriment de ses premiers enfants ; l’influence de Sébastien Farran (ex-manager de NTM et Joey Starr) sur Laeticia ; les liens d’amitié que Johnny entretenait avec un parrain notoire de la pègre parisienne, disparu mystérieusement au milieu des années 80…

Un peu plus de deux mois après le décès de Johnny, l’affaire éclate : les noms de Laura Smet et David Hallyday, premiers enfants de Johnny Hallyday, ne figurent pas sur le testament du chanteur. Seul celui de sa veuve, Laeticia, y est couché. Dès lors, la famille endeuillée – et bientôt déchirée – est au centre d’une tempête médiatique, les interventions des proches de la famille se succèdent comme autant de témoignages discordants.

Mais aussi “Laeticia, la vraie histoire” de François Vignolle qui est le directeur-adjoint de la rédaction de M6 et Laurence Pieau  qui dirige le magazine Closer ainsi que Télé Star et Télé Poche.

Après la mort de Johnny Hallyday le 5 décembre 2017, son épouse Laeticia Hallyday s’est retrouvée au cœur d’une vaste polémique, devenue affaire nationale. Avec la révélation d’un héritage largement en sa faveur, celle qui a accompagné l’idole des jeunes jusqu’à son dernier souffle est passée du statut d’héroïne à celui de femme la plus haïe de France. Est-elle une épouse aimante, une mère particulièrement attentionnée qui a dû composer avec les excès de son mari ou une marâtre cynique, mue par la notoriété, l’argent et une ambition démesurée? La France se déchire sur son cas.

Dans un livre documenté, deux journalistes dressent le portrait en clair-obscur de Laeticia Boudou-Hallyday. Le livre d’une vie. De son enfance, à Marseillan où la fillette nourrissait déjà des rêves de gloire et de paillettes, à ses 22 ans de vie commune, de joie et de sacrifices auprès d’une icône qui lui appartenait autant qu’à ses fans. Sans oublier, enfin, ces années américaines où elle s’est émancipée et affranchie d’une partie de l’entourage de son mari, jugé trop encombrant. Derrière ce personnage complexe, agaçant et attachant à la fois, s’esquisse le portrait en creux d’un autre Johnny : celui d’un homme, dévoré par ses démons, incapable de communiquer avec ses proches dont l’unique rempart, la seule bouée de survie fut, pendant les heures sombres de son existence, sa femme : Laeticia.

Est-elle une épouse aimante, une mère particulièrement attentionnée qui a dû composer avec les excès de son mari ou une marâtre cynique, mue par la notoriété, l’argent et une ambition démesurée? La France se déchire sur son cas.

Affaire à suivre !

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Plon
  • Collection : Biographie
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259268226
  • ISBN-13: 978-2259268226

  • Broché: 250 pages
  • Editeur : Archipel
  • Collection : Arts et spectacle
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2809825238
  • ISBN-13: 978-2809825237
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Lucien Clergue

Retour en images sur Paris Photo 2014

Avec près de 60 000 entrées en cinq jours (59 825 entrées), Paris Photo ...