• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Citroën dévoile une Art Car E-MEHARI créée par Jean-Charles de Castelbajac

Méhari : E-MEHARI par Jean-Charles de Castelbajac

Citroën célèbre les 50 ans de Méhari , ce cabriolet atypique qui  reste un symbole de l’audace automobile à la française et dévoile une Art Car exclusive créée par Jean-Charles de Castelbajac.

Mai 68 marque la naissance de Méhari et les débuts de Jean-Charles de Castelbajac. Alors que cette jeune génération est en quête de plus de libertés au cri du célèbre “Sous les pavés la plage“, Citroën dévoile le 11 mai 1968 au golf de Deauville, un modèle de loisirs avant l’heure : Méhari. Simple, polyvalent et sans prétention, ce cabriolet atypique aux couleurs pop, construit sur une plateforme de Dyane 6, se distingue par sa carrosserie en plastique ABS teinté dans la masse, imaginé par Roland de La Poype. Ce matériau ingénieux et léger (Méhari n’excède pas 525 kg) prend n’importe quelle forme. Il demeure insensible à la corrosion, ce qui rend Méhari intégralement lavable au jet d’eau et en fait l’alliée idéale des bords de mer. Autre atout : sa grande modularité avec sa structure découvrable au-dessus de la ceinture de caisse, y compris au niveau du pare-brise qui se replie sur le capot. Pensée pour se faufiler partout, son châssis haut perché lui confère des qualités de conduite sans précédent. En 1979, sa version 4X4, permet même de franchir des pentes allant jusqu’à 60%.

Il n’en fallait pas plus pour en faire un véritable succès populaire. Citroën Méhari devient même un phénomène de société au fil des années, grâce notamment à une carrière au cinéma (en premier lieu dans la série ‘Le Gendarme de Saint-Tropez’ avec Louis de Funès). Elle s’illustre aussi à plusieurs reprises sur les raids, notamment le Liège-Dakar-Liège en 1969, le Paris-Kaboul-Paris en 1970 ou encore le Paris-Dakar en 1980. Citroën Méhari sera produite pendant 19 ans, jusqu’en 1987, à près de 145 000 exemplaires.

En décembre 2015, la saga continue… Citroën dévoile E-MEHARI. Clin d’oeil facétieux à la Méhari de 1968, mais aussi bien plus que cela : un cabriolet 4 places optimiste, 100% électrique, avec un style moderne et fun. Cette année Citroën Méhari fête son demi-siècle. 50 ans après son lancement et 2 ans après l’arrivée de E-MEHARI, ce cabriolet atypique reste un symbole de l’audace automobile à la française. Pour cet anniversaire emblématique, Citroën fait appel au créateur Jean-Charles de Castelbajac pour concevoir une Art Car E-MEHARI exclusive, comme une oeuvre forte et chromatique, un véritable manifeste graphique célébrant 50 ans de liberté et 50 ans de création.

Une rencontre naturelle et évidente comme le souligne Arnaud Belloni, Directeur Marketing et Communication de la marque Citroën :

« Méhari, c’est une icône de Citroën, la voiture anticonformiste par excellence ! Elle est née en mai 68 et 50 ans après, elle reste l’incarnation de la pop culture à la française pour célébrer cet anniversaire, nous avons confié sa digne héritière 100% électrique à Jean-Charles de Castelbajac. Le résultat est une Art Car E-MEHARI tout en fraîcheur et joie de vivre. C’est la rencontre entre deux univers toujours aussi créatifs et révolutionnaires ! »

Pour Jean-Charles de Castelbajac, « Méhari est la voiture le plus iconique de sa génération ». Parce que le mot “liberté” est LA pierre angulaire reliant Méhari et la force d’une génération, il imagine une Art Car comme un manifeste graphique à l’image d’une affiche de Mai 68. Son approche artistique célèbre non pas une mais deux révolutions, celle de Mai 68 avec sa porte ouverte sur l’avenir, son insouciance et sa liberté d’expression mais aussi celle de l’automobile, lorsque Méhari a donné naissance aux loisirs, permettant de quitter la ville vers de nouveaux modes de vie.

Méhari Plage : Photo Citroën

E-MEHARI dessinée par Jean Charles de Castelbajac

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?