Prix Photo par Nature 2012, Cyril Ruoso, lauréat de la bourse professionnelle 2012

Photo de Cyril Ruoso

Près de 30 dossiers ont concouru cette année dans la catégorie Professionnels. La bourse d’un montant de 10 000 euros permettra au lauréat de concrétiser son projet au cours des prochains mois. Celui-ci fera l’objet d’une exposition à l’été 2013 au Jardin des Plantes, et son thème servira de fil conducteur au volet « amateurs » de la prochaine édition du prix.

Lauréat professionnel 2012 : Planète grenouille – La grenouille et le prisonnier par Cyril Ruoso

Le reportage du prix Photo par Nature s’inscrit dans un vaste projet de Cyril Ruoso sur les amphibiens, débuté dans une mare bourguignonne où venaient pondre en masse les batraciens. Les grenouilles, crapauds, tritons et autres salamandres ont ensuite emmené le photographe dans un voyage sur une planète insolite, du Japon à la rencontre des Salamandres géantes jusque sous la glace des Alpes pour entendre les premiers chants de parade de la saison. Ce vaste groupe animal, d’une remarquable diversité, entretient des relations multiples et complexes avec les hommes. Tour à tour objets de curiosité et de mystère, source de profit, d’alimentation, symbole de croyances, les amphibiens peuvent même devenir des outils d’aide à la réinsertion de prisonniers. Près de 30 % des espèces d’amphibiens sont aujourd’hui menacées par la disparition de leur habitat, par la pollution ainsi que par une maladie provoquée par un champignon. Le destin de l’une de ces espèces malmenées, la grenouille maculée de l’Oregon, inféodée au nord des Etats-Unis et qui a disparu de 70 % de son aire de répartition, est désormais entre les mains de détenus d’une prison. Ce projet original et un peu fou a éclos dans la tête d’une biologiste qui a fait le pari qu’en impliquant des prisonniers dans un projet de préservation d’espèces en danger cela permettrait non seulement de sauver des animaux et plantes de l’extinction mais cela aurait également pour effet indirect de réduire la violence en milieu carcéral. C’est cette initiative hors du commun qui a montré des résultats étonnants et suscité des vocations chez les détenus que le photographe Cyril Ruoso va suivre. Il s’agira de faire découvrir au grand public la diversité de cette « planète grenouille » d’une part, mais aussi de montrer que la préservation de la biodiversité peut, en retour, venir en aide aux Hommes.

Le projet une fois concrétisé sera exposé l’an prochain dans le Jardin des Plantes.

Bio express de Cyril Ruoso

Depuis vingt ans, le photographe Cyril Ruoso parcourt le monde à la recherche d’histoires tout de poils, plumes et écailles vêtues. Sa première rencontre avec les orangs-outans de Bornéo a orienté son travail en donnant une place privilégiée aux primates. Pourtant ses voyages lointains ne l’ont jamais coupé de la faune de proximité, trop souvent considérée comme banale. Son credo : l’exotisme n’est qu’une question de regard et de point de vue, et c’est cette idée qui sous-tend son projet Planète grenouille.

Le jury a également souhaité distinguer les finalistes Jéromine Derigny pour sa proposition sur  « L’agriculture urbaine ou comment reconnecter le citadin à la nature » et Eric Prinvault pour un projet en Thaïlande.

Les 20 plus belles photos d’amateurs de l’édition 2012 – Thème de l’année : Entre Terre et Mer

Vingt clichés amateurs ont été retenus (19 choisis par le jury, 1 désigné par le vote du public) parmi une présélection de 200 photos déposées sur le site www.photoparnature.com. Parmi elles, trois photographies sont récompensées d’un prix spécifique :

  • Le Prix du public : Le lauréat remporte un voyage photo auprès de professionnels.
  • Le Prix du jury : Le lauréat remporte 3000€.
  • Le Prix Nouveau Regard, réservé aux étudiants en école d’art, de design, de photographie ou de journalisme : le lauréat remporte 1 000 €.
  • Les œuvres seront à découvrir du 22 juin au 12 septembre 2012 au Jardin des Plantes.
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité