• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Le Salon Européen du Saké

Saké - Le Salon Européen du Saké

Le Salon Européen du Saké pour vivre une expérience unique pour découvrir autrement l’univers du saké en venant participer aux « ateliers-dégustation ».

Le saké se boit jeune. Faut-il en déduire que le saké vieillit mal ou qu’il n’existe pas de saké de garde ? Même si des exceptions existent, il faut garder à l’esprit que le saké, dans sa principale expression, est avant tout pensé, conçu pour être dégusté dans l’année et c’est sa fraîcheur, sa jeunesse, sa vivacité que l’on apprécie. Difficile donc de constituer une cave à saké chez soi comme on le fait pour le vin. Mieux vaut, au contraire, ne pas laisser traîner trop longtemps les bonnes bouteilles dans un coin… ou alors au frigo et, à tout le moins, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Même si le mot saké, en japonais, désigne tout type d’alcool, le nihonshu (saké japonais) titre en moyenne de 14° à 16°. Il faut surtout retenir que c’est une boisson simplement fermentée comme le vin, la bière, le cidre, etc. et surtout pas un alcool distillé même si l’on peut y ajouter, parfois, un alcool neutre de distillation à l’instar de certains vins mutés par exemple.

Le Salon Européen du Saké vous propose de vivre une expérience unique pour découvrir autrement l’univers du saké en venant participer aux « ateliers-dégustation ». Un véritable parcours initiatique d’une heure, pour se familiariser avec l’expression des différents sakés produits par les nombreuses préfectures de l’archipel présentes cette année sur le salon. Pour chaque atelier, cinq sakés associés à cinq mets (taille bouchée), choisis en fonction du thème de chacun. Ces ateliers seront aussi l’occasion de venir à la rencontre des nombreux invités, tels que, des chefs de cuisine, des sommeliers, des artisans, ainsi que des producteurs de sakés. Tous viendront partager leur savoir pour faire de cette expérience, un vrai moment d’échange et de convivialité autour d’une idée commune : « Comment associer au mieux le saké avec différents mets français, japonais, voire européens ? ». Une chose est sûre, après ces ateliers, vous ne dégusterez plus jamais un saké de la même manière…

Le Salon Européen du Saké est tout d’abord un événement de dégustation, le plus important de son genre en Europe. Il réunit, non seulement l’intégralité des professionnels du marché français mais aussi de nombreux producteurs venus du Japon ainsi que les principaux acteurs européens. Un salon destiné aussi bien aux amateurs de sakés qu’aux professionnels du milieu de la gastronomie et des boissons. Cette année, une journée supplémentaire est organisée le lundi 24 octobre, uniquement accessible aux professionnels afin de leurs permettre de découvrir et déguster les sakés et boissons japonaises dans une ambiance plus sereine, plus propice aux échanges commerciaux.

A consommer avec modération

Le Salon Européen du Saké  : Cliquez Ici

Les ATELIERS du Salon Européen du Saké

« Spécialités et sakés de Kyôto » Des légumes marinés « tsukemono » aux petites pâtisseries « wagashi » en passant par la peau de tôfu « yuba », les spécialités de Kyôto ne manquent pas. Alors, quelle meilleure idée que de jouer l’accord « terroir » et d’y associer les sakés de producteurs locaux. Raison de plus cette année de s’attarder sur cette préfecture pleine de ressources, puisqu’elle est la « Préfecture invitée d’Honneur » de cette édition 2016. 5 producteurs de sakés de la préfecture de Kyôto : Masuda Tokubee shoten (Tsuki no Katsura) / Takeno shuzo (Yasakatsuru) / Kitagawa Honke (Tomio) / Kizakura / Gekkeikan Un chef sommelier : Xavier THUIZAT / Hôtel « THE PENINSULA PARIS » Paris 16e Prix : 35€

« Un chef … un saké » Le défi était lancé ! Mais qui serait capable de le relever ? L’idée : donner à cinq chefs, cinq sakés d’exception (introuvables en Europe voire au Japon !) et leur demander d’imaginer, de créer un mets en accord avec ce saké. Au final, cinq mets étonnants, issus d’une longue réflexion… Des plats sans limites, ni frontières. Des « créations » pures, sorties tout droit de l’imagination de ces magiciens du goût, tout spécialement mises au point à l’occasion du Salon du Saké. Cinq chefs parisiens de renom dont … Koji HIGAKI / restaurant « L’INCONNU » Paris 6e, Stéphane JEGO / « L’AMI JEAN » Paris 7e et Jacques GENIN / « LA CHOCOLATERIE DE JACQUES GENIN » Paris 3e Prix : 45€ «

« Pâtisseries et saké » Pour cet atelier, nous avons convié cinq pâtissiers, glaciers ou chocolatiers à travailler autour du saké. Chocolat, fruits, caramel… le saké peut s’adapter à presque toutes les pâtisseries et confiseries. En passant du macaron à la glace au « kôji » … les virtuoses du sucré sauront nous faire voyager en nous proposant des alliances hors du commun. Cinq chefs pâtissiers-glaciers-chocolatiers de renom dont : Emmanuel RYON – MOF glacier / « UNE GLACE A PARIS » Paris 3e et Jonathan BLOT – chef pâtissier / « ACIDE MACARON » Paris 17e Prix : 35€

« Chefs japonais – cuisine française et sakés » C’est l’une des grandes tendances culinaires de ces dernières années, de jeunes chefs japonais s’installent à Paris (mais aussi dans l’hexagone en général) pour y pratiquer une cuisine non pas japonaise, mais française ! Rendant ainsi un bel hommage à cette gastronomie française qu’ils affectionnent particulièrement. Nous avons demandé à cinq chefs japonais installés à Paris et qui pratiquent une cuisine française, de nous livrer leur version de la France, leur « bouchée emblématique ». A ces mets bien français nous avons associé cinq sakés de diverses préfectures nipponnes. Cinq chefs japonais qui élaborent une cuisine française : Kei KOBAYASHI / restaurant « KEI » Paris 1er, Sugio YAMAGUCHI / restaurant « BOTANIQUE » Paris 11e, Keisuke YAMAGISHI / restaurant « ETUDE » Paris 16e , Ken KAWASAKI / restaurant « KEN KAWASAKI » Paris 18e, Yoshiaki ITO / restaurant « L’ARCHESTE » Paris 16e Une chef sommelière : Rita PINA Prix : 45€

« fromages d’europe et sakés » Il est souvent difficile d’accorder vins et fromages ! Alors pourquoi ne pas choisir un saké ? Cet atelier vous fera découvrir toutes les possibilités d’accord lorsqu’il s’agit de fromages et de sakés. C’est étonnant… voire bluffant ! Pour cette année, nous avons décidé de partir d’une sélection des meilleurs fromages d’Europe et d’y accompagner un saké mais aussi un pain. Pour nous accompagner, un fromager, meilleur ouvrier de France, passionnant. Et un des meilleurs boulangers de Paris. Qui dit mieux ? Un Meilleur Ouvrier de France – Fromager : Xavier THURET Un boulanger : Jean-Luc POUJAURAN Prix : 35€

« ki jôshu et autres sakés atypiques » Ces sakés insolites se situent bien loin des codes traditionnels des sakés classiques, élargissant ainsi leur gamme aromatique, non sans nous rappeler parfois certains goûts de vins de Porto ou de Madère, voire de certains vins de Sauternes. Le Kijôshu est notamment un saké produit à base de saké, de plus il est généralement vieilli pendant des années. Grâce à ce procédé, il prend naturellement une jolie couleur ambrée et devient plus sirupeux. Ce sont donc de véritables « ovnis » du saké que nous découvrirons tout au long de cet atelier associés à des mets français ou japonais. Restaurateur et importateur de sakés : Toshiro KURODA / Workshop « Issé » Paris 2e Prix : 35€

« Produits de la mer et sakés » Pour cet atelier, nous associerons des produits de la mer à des sakés. Huître, caviar, saumon fumé,… le saké peut s’adapter à presque toutes les situations. Pas étonnant, puisque ces produits rentrent pour une grande part dans l’alimentation japonaise quotidienne. Des mariages qui sauront vous faire voyager, en vous offrant des alliances hors du commun et pourtant si évidentes. Des producteurs de sakés ainsi que Sylvain Huet – Fondateur de l’Académie du Saké et organisateur du salon Prix : Gratuit sur inscription

« fromages et sakés » Il est souvent difficile d’accorder vins et fromages ! Alors pourquoi ne pas tenter un saké ? Cet atelier vous fera découvrir toutes les possibilités d’accords lorsqu’il s’agit de fromages et de sakés. C’est étonnant… voire bluffant ! Des producteurs de sakés ainsi que Sylvain Huet – Fondateur de l’Académie du Saké et organisateur du salon Prix : Gratuit sur inscription

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?