• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Frans Krajcberg, un artiste en résistance

Frans Krajcberg

Frans Krajcberg, un artiste en résistance. Une exposition dans le cadre de la saison « Empreintes : l’humanité a rendez-vous au musée de l’Homme « 

C’est afin de sensibiliser le public à la nécessaire préservation des liens que l’Homme entretient avec la « nature », alors que notre monde d’aujourd’hui est menacé par une crise écologique majeure, que, fidèle aux engagements pris lors de la COP21, le Musée de l’Homme invite lanceurs d’alertes, parcoureurs de monde, artistes engagés et figures militantes autochtones, à venir s’exprimer.

C’est ainsi qu’après les installations de Martine Tayou qui ont marqué la réouverture du Musée l’année dernière, l’artiste brésilien Frans Krajcberg, connu pour sa lutte contre la destruction de la forêt amazonienne, en est le nouvel invité, s’intègrant à la saison EMPREINTES consacrée aux peuples autochtones, donnant une réponse parmi tant d’autres aux thématiques de la dernière partie de la Galerie de l’Homme: « Où allons-nous?« .

Né en Pologne en 1921, Frans Krajcberg quitte rapidement Paris après y avoir côtoyé Léger et Chagall. Au Brésil, il fréquente les milieux artistiques puis s’isole pour travailler dans la nature brésilienne dont il fera sa source d’inspiration et sa cause et dont la destruction fera de lui un militant.

En 1978, en compagnie du critique d’art Pierre Restany et de l’artiste Sepp Baendereck, il remonte le Rio Negro ce qui l’amènera à écrire le « Manifeste du naturalisme intégral du Rio Negro » qui se termine par cette phrase : « La nature originelle doit être exaltée comme une hygiène de la perception et un oxygène mental… ». 35 ans plus tard, constatant que son appel a été entendu, Krajcberg publie en 2013 avec Claude Mollard, « Le Nouveau Manifeste du Naturalisme intégral », un appel à tous les acteurs du monde de l’art, pour réveiller les consciences, initier un mouvement artistique pour la défense de l’environnement et au-delà aider les peuples amérindiens à préserver leurs territoires et leur culture.

Films documentaires, témoignages et écrits, permettront au public de mieux comprendre et d’appréhender la démarche artistique de Frans Krajcberg, en tant qu’homme, militant et artiste, et ce à travers plus d’une vingtaine d’oeuvres exposées, provenant en majorité de l’Espace Krajcberg, de collections privées et d’institutions culturelles et témoignent de plus de 40 ans de travail.

Quelque soit le médium utilisé, photographie, peinture ou bien sculpture, l’œuvre de l’artiste traite de l’enjeu brûlant et dévastateur de notre empreinte écologique sur la forêt amazonienne qu’il photographie inlassablement tant dans sa beauté que sous les feux destructeurs. Elle devient ainsi une « empreinte » dont il recueille les restes calcinés, dressant de monumentaux « bois brûlés » afin de redonner vie à ces racines grâce à un subtil jeu d’ombres et de lumière qui ne masquera pas leurs souffrances et les blessures qui en résultent.

Les samedi 22 et dimanche 23 octobre, à 11h, un parcours artistique est proposé en présence des commissaires d’exposition Claude Mollard, président de l’association des amis de Frans Krajcberg et Sylvie Depondt, Conservateur générale du Patrimoine.

Le dimanche 23 octobre, à 15h, aura lieu une table ronde « Frans Krajcberg, un artiste en résistance». Projection du film « Portrait d’une révolte » de Maurice Dubroca qui sera suivie d’un échange autour de l’œuvre et de l’engagement de Frans Krajcberg, en présence de Claude Mollard, président de l’association des amis de Frans Krajcberg, Sylvie Depondt, Commissaire d’exposition et Conservateur générale du Patrimoine, Eric Darmon, producteur et réalisateur, et Serge Bahuchet, Directeur du Département Hommes, Natures, Sociétés (MNHN).

Photo : http://www.mediatheques-plainecentrale

Informations pratiques :

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Bae Bien-U

Bae Bien-U, l’esprit du lieu au musée de la Mer

Artiste asiatique de renommée mondiale, Bae Bien-U est considéré comme le maître de la ...

Jean-Tinguely -Radio WNYR 10 (Catalogue Raisonné n°1138) - 1962 Feuille de plexiglas, fi xations en métal, radio, moteur électrique 107 x 107 x 18 cm Courtesy NCAF et Galerie GP & N Vallois, Paris Photo : André Morin

Jean Tinguely : 15 sculptures et reliefs animés réalisés dans les années 60

Ouverte en 1990, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois a ...