Cécile Harel : En attendant que les beaux jours reviennent

Bien écrite et bien enlevée l’histoire se lit de bout en bout sans presque aucun ennui. Peut être une nouvelle façon de raconter une histoire d’amour, de parler d’amour, de la vie, de la famille. La fin surprenante est toutefois terrible et aurai appelé à une suite si le roman de Cécile Harel avait été un polar. Par contre sur la fin de l’histoire, la vie de cette famille très belle et très intéressante devient un peu barbante car de fait il ne se passe passe plus grand chose, si ce n’est la mort qui intervient. Signé Cécile Harel, ce nom est aussi le double littéraire de Sylvie Bourgeois qui a donné vie à « Sophie« , un personnage attachant qui a toujours 40 ans, et qui à chaque début de roman veut ou doit changer de vie. Dernièrement après avoir publié « Sophie à Cannes » qui se déroulait dans les coulisses du festival, Sylvie Bourgeois nous a fait retrouver l’héroïne dans « Sophie au Flore » au cœur de Saint-Germain-des-Prés.

L’histoire :

Comme tous les ans, à la période de Noël, Marie veut passer la soirée du réveillon sur la tombe de sa mère. Tout en essayant de convaincre son époux de l’accompagner, Marie se replonge dans son passé et s’inquiète du conflit grandissant entre ses frères…

Tour à tour mélancolique et lumineux, violent et tendre, le portrait d’une femme à la recherche d’elle-même, des siens et de l’amour. Sa lutte pour sauver son frère de la folie, les rendez-vous manqués avec son père, la mort de sa mère, sa relation fusionnelle avec son mari, toutes ces heures de la vie d’une femme sont évoquées avec grâce et émotion dans un roman poignant, pudique et d’autant plus bouleversant.

En attendant que les beaux jours reviennent par Cecile Harel

En attendant que les beaux jours reviennent sur Amazon

  • Broché: 283 pages
  • Editeur : LES ESCALES (23 août 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2365690106
  • ISBN-13: 978-2365690102
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

VOICES - dorothysgallery

Dorothy’s Gallery présente « Un demi-mètre carré de liberté »

Sous le parrainage du photographe iranien REZA et du dessinateur français BERTHET ONE, va ...

MELJAC vu par Yutaka YAMAMOTO

MELJAC, fabrique des interrupteurs de luxe, et est mondialement connu grâce à son savoir-faire. ...

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !