Les vrais chiffres de vente des livres politiques

0
271
les ventes des livres politiques
les ventes des livres politiques

 

Juste pour le plaisir d’en rire ou d’en pleurer, le Parisien a publié ce matin, “Les vrais chiffres des livres politiques” qui indiquent notamment que selon l’institut de statistiques GfK, l’ex-Premier ministre Monsieur François Fillon ne dépasserait pas les 15 864 exemplaires vendus pour son livre “Faire“. Son éditeur Albin Michel, annonçait lui de son côté, un best-seller, avec un volume de 52 000 exemplaires écoulés, depuis sa sortie il y a deux semaines. D’autres d’ailleurs comme Danielle Fasquelle qui  n’a vendu que 113 exemplaires de “La France juste” et de Jean-Christophe Cambadélis  pour “A gauche, les valeurs décident de tout” avec seulement 326 exemplaires de placés, auront bien du mal à refourguer leur stock. Mais heureusement les fêtes de fin d’année arrivent, ouf ! De fait, beaucoup de papier pour ne rien dire de neuf et le plus souvent que du vieux, pour des livres qui finiront rapidement au pilori.

Les autres chiffres des ventes :

Jean-Luc Mélenchon : “Le Hareng de Bismarck » (Plon): 37.323 exemplaires
François Fillon : “Faire” (Albin Michel): 15.864 exemplaires
Alain Juppé : “Mes Chemins pour l’école » (Lattès): 9.764 exemplaires
Cécile Duflot : “Le Grand Virage” (Les Petits Matins): 665 exemplaires
Rama Yade : “Anthologie regrettable du machisme en politique » (Editions du Moment): 989 exemplaires
Jean-Christophe Cambadélis : “A gauche, les valeurs décident de tout” (Plon): 326 exemplaires
Daniel Fasquelle : « la France juste » (Fayard): 116 exemplaires.

A noter et selon toujours le Parisien,  François Fillon aurait touché un à-valoir conséquent, c’est à dire une somme comprise entre 100 000€ et 150 000 €, au moment de la signature de son contrat. Ce qui fait un très bon revenu pour avoir écrit “Faire” et que comme le dit le proverbe “Faire et Défaire c’est toujours travailler” !