• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

La Fondation Taylor présente l’exposition Les Maîtres de la sculpture figurative de 1938 à 1968

Fondation Taylor

Les Maîtres de la sculpture figurative à la Fondation Taylor avec les oeuvres de Charles Despiau, Robert Wlérick, Charles Malfray, Charles Auffret, Jean Carton, Marcel Damboise, Léopold Kretz, Raymond Martin, Gunnar Nilsson, Jean Osouf et Alfred Janniot

La Fondation Taylor présentera du du 8 mars au 12 mai 2018, l’exposition intitulée “Les Maîtres de la sculpture figurative : 1938-1968”, qui réunira en ses murs une centaine de sculptures et dessins de Charles Despiau, Robert Wlérick, Charles Malfray, Charles Auffret, Jean Carton, Marcel Damboise, Léopold Kretz, Raymond Martin, Gunnar Nilsson, Jean Osouf et Alfred Janniot.

En 1936 en France est votée la Loi du 1%, qui oblige toute construction scolaire à consacrer 1% de son budget à la réalisation d’une œuvre picturale ou sculptée. Les commandes publiques se multiplient et soutiennent la création sculpturale française. Le second élément moteur est la construction du Palais de Tokyo, le nouveau Musée d’Art Moderne pour l’Exposition Internationale de 1937, et la réhabilitation de l’Esplanade du Trocadéro. Wlérick, Despiau, Malfray, Carton, Auffret, Damboise, Nilsson, Kretz, Martin, Janniot, Osouf… Autant de sculpteurs de renom qui ont répondu aux demandes, ont réalisé des sculptures monumentales et des commandes publiques. Partisans de l’équilibre classique, ils s’inscrivent dans la lignée de la grande sculpture française, celle d’Antoine Coysevox, François Rude, Jean-Baptiste Carpeaux, et plus tard Auguste Rodin. Cette expression artistique qu’est la sculpture figurative moderne, après avoir connu une période de gloire au début du 20ème siècle, va ensuite subir une longue éclipse au profit des tendances nouvelles : le cubisme et l’abstraction. Considérée comme « démodée », elle va progressivement tomber dans l’oubli jusqu’à être malmenée et bannie avec la révolte populaire de Mai 68.

A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’inauguration du Musée Despiau-Wlérick, la Fondation Taylor a souhaité mettre à l’honneur la sculpture figurative de la période 1938-68 dont ce musée présente nombre de ces prestigieux représentants. Le musée Despiau-Wlérick qui en partenariat avec la fondation, a rendu cette exposition possible.

Commissaires de l’exposition :

Christophe Richard, Conservateur du Musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan
Mauro Corda, sculpteur; membre du Comité de la Fondation Taylor

Photo : Robert Wlérick, Buste de Rolande, bronze doré. Coll. Musée Despiau-Wlérick

Les Maîtres de la sculpture figurative
En partenariat avec le musée Despiau-Wlérick 
Exposition du 8 mars au 12 mai 2018

Fondation taylor
1, rue la Bruyère
75009 Paris

www.taylor.fr

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?