“Heta-Uma” au Musée International des Arts Modestes

0
262
heta huma
heta huma

Pour commencer, savez-vous ce que signifie le terme« Heta-Uma » ? La traduction littérale veut dire l’art du « mal fait bien fait » ; c’est en fait le style « mauvais dessin », « sale mais beau », « brut mais parfait ». Il est apparu dans les années 70 au Japon sous l’impulsion de Teruhiko Yumura alias King Terry ou Terry Johnson, et s’oppose radicalement à l’esthétisme parfait de la culture japonaise traditionnelle par sa technique volontairement maladroite se résumant à un jeu avec l’iconographie populaire aboutissant à une sorte de pop art brut. C’était le but recherché, son créateur voulait se rebeller contre la perfection de l’art japonais.

C’est la revue GARO qui a provoqué l’influence des artistes se revendiquant du Heta-Uma, mouvement qui a marqué plusieurs générations de dessinateurs mondiaux tel Gary Panter, Mike Diana, le magazine RAW, les éditions Le Dernier Cri… Ce sont d’ailleurs ceux-ci que le MIAM va rassembler et mettre à l’honneur dans cette unique et exceptionnelle exposition qui va offrir aux visiteurs une immersion totale, tant visuelle que sonore, dans les univers underground tokyoïtes : graphzines, dessins et peintures proches de l’art brut et populaire, vidéos, installations, musique “japanoise”, jouets…

L’exposition revêt la forme d’une rue de Tokyo dans laquelle les univers underground tokyoïtes se télescopent, et une salle « ASIATROMA » présente un hommage au Japon avec une sélection d’artistes publiés par Le Dernier Cri.

A VOIR ABSOLUMENT !

[vc_text_titles title=”Informations pratiques” title_type=”h3″ page_title_type=”v1″ title_align=”left”][vc_contact_info icon=”flight”]

Exposition du 18 octobre 2014 au 1 mars 2015

Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny, 34200 Sète
www.miam.org

Tous les jours sauf lundi: de 10h à 12h et de 14h à 18h.

[/vc_contact_info]
heta huma