• Abonnez-Vous !
    abonnement artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation
Françoise Huguier : 100 Photos pour la liberté de la presse

100 Photos pour la liberté de la presse : Entièrement consacré aux femmes, où Françoise Huguier, grande reporter, aux univers multiples y révèle des clichés exceptionnels.

Si l’année 2017 a été placée sous le signe de l’indignation féminine face à la prédation et à la domination masculines, le combat pour le respect et la parité entre les sexes est loin d’être gagné, même dans les pays les plus « avancés ». Et d’abord dans les médias, où les femmes, pourtant présentes en masse, n’occupent pas encore dans les colonnes, les micros, les plateaux ou les bureaux la place naturellement égale qui leur revient. Comme leurs confrères, elles paient parfois de leur vie leur métier de journaliste : en 2017, dix sont mortes dans l’exercice de leur métier. Mais elles sont aussi les victimes, trois fois plus que les hommes, d’insultes, de harcèlement et de menaces de mort sur Internet. Et pour une gender editor (rédactrice en chef du genre), initiative pionnière du New York Times, combien de journalistes femmes, en Afghanistan, au Brésil ou ailleurs, résistant courageusement à la violence machiste de leur société ?

Françoise Huguier, grande reporter

Les femmes prennent la Une de cette nouvelle édition de «100 Photos pour la liberté de la presse» consacrée aux quarante années de carrière d’une photojournaliste au destin exceptionnel. Ses mille et une vies, Françoise Huguier a entrepris de les raconter en photographiant celles des autres. Intarissable en anecdotes sur les coulisses de ses exploits, elle nous ouvre ses archives, de la Sibérie aux défilés de mode, de ses portraits de femmes du monde entier au retour sur son enfance captive en Indochine.

« Je suis convaincue qu’entre photographes nous parlons le même langage, celui de l’image. Et que nous menons le même combat pour la reconnaissance de l’acte photographique. C’est une lutte permanente et qui n’est pas toujours gagnée, à l’heure où les magazines et les journaux ne commandent presque plus de reportages, où des photographes salariés sont licenciés et des services photos fermés. (…) Cela ne rend que plus admirable et indispensable le travail des photographes qui partent rendre compte des conflits mondiaux dans le danger. » Françoise Huguier

Si elle se définit elle-même comme simple «photographe documentaire», Françoise Huguier a imposé son œil à multiples facettes dans l’univers de la photographie, mais aussi du cinéma, de la mode, du film documentaire et du reportage. Sa collaboration longue et éclectique avec le quotidien Libération, ses séjours au long cours en Afrique et en Asie, en Sibérie, à SaintPétersbourg comme en Bretagne, ont aiguisé chez elle un sens de la proximité discrète avec ses sujets, notamment avec les femmes.

Le portfolio inédit que RSF publie dans «100 photos pour la liberté de la presse» de Reporters sans frontières est un merveilleux kaléidoscope de son «art du retrait », comme le qualifie Gérard Lefort, journaliste et écrivain qui lui rend un hommage à la fois ému et amusé. Cette nouvelle édition de l’album « 100 photos pour la liberté de la presse » est consacrée aux quarante années de carrière d’une photojournaliste au destin exceptionnel. Françoise Huguier nous ouvre ses archives, de la Sibérie aux défilés de mode, de ses portraits de femmes du monde entier au retour sur son enfance captive en Indochine. La vente des albums de photographie constitue une ressource essentielle pour Reporters sans frontières (30 % du budget annuel). Soriti le 8 mars, l’album s’ouvre par un dossier spécial sur la place des femmes dans les médias. Au travers d’une enquête, on découvre notamment que les femmes ne représentent que 17% des des personnes citées en 2017. Leur place dans les médias n’est toujours ni considérable, ni acquise.

Exposition Françoise Huguier : JARDIN INTIME

À l’occasion de la parution de l’album de RSF, la Galerie VU’ consacre une exposition à cette immense artiste. Du 8 au 31 mars, Jardin Intime propose une sélection d’une cinquantaine de tirages couleur et noir & blanc de différentes séries dont des images iconiques et inédites.

GALERIE VU’ – 58 rue Saint-Lazare, 75009 Paris www.galerievu.com

Pour acquérir l’album 100 Photos pour la liberté de la presse : https://rsf.org/

© Françoise Huguier / Agence VU’
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité