• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Cannes aux couleurs de l’Espagne avec Dalí et Gabarrón

Cannes - Salvador Dali

l’Espagne avec Salvador Dalí et Cristóbal Gabarrón est à Cannes cet été !

A Cannes cet été, la peinture et la sculpture monumentale sont à l’honneur avec l’artiste catalan Salvador Dalí et le plasticien Cristóbal Gabarrón, originaire de la province de Murcie. Plus de 30 lieux de prestige nous invitent à suivre un parcours jalonné par la sculpture, la peinture, la gravure, le dessin, la céramique et la photographie.

Nombreuses sont les expositions rétrospectives consacrées au grand maître espagnol ; la dernière en date remonte en 2012 au centre Georges Pompidou, à travers laquelle les visiteurs avaient pu redécouvrir quelques-unes de ses plus grandes icônes. L’exposition Salvador Dalí ou l’ivresse des rêves est unique en ce qu’elle présente plus de 200 œuvres originales gravées, provenant de la collection Jean Ferrero, œuvres d’une extrême rareté et qui prennent place parmi les plus beaux livres illustrés par le peintre entre 1960 et 1978, tel le livre Le Bestiaire de La Fontaine dalinisé et édité en 1974 dont le folio est constitué de 12 gravures sur cuivre et les couleurs réalisées au pochoir, ouvrage de référence en bibliophilie qui, dans son ensemble, reste aujourd’hui introuvable sur le marché international de la gravure.

Dans cette collection exceptionnelle, nombreuses sont les estampes certifiées comme « bon à tirer » (BAT), parfois rehaussées à la main par Salvador Dalí, ainsi que les œuvres sur papier, dessins et aquarelles et huiles sur toile provenant de collections privées françaises.

Centre d’art la Malmaison du 22 juin  au 30 octobre 2016

Dalí de Cadaqués Photographies de Robert Descharnes

Robert Descharnes (1926-2014), photographe, auteur et cinéaste est surtout maître d’œuvre d’ouvrages consacrés à Dalí. Avec l’historien Gilles Néret (1904-1989), Robert Descharnes est l’auteur du catalogue raisonné

Dalí, un ouvrage de référence publié en 1997 aux éditions Taschen. C’est la première fois que les 94 photographies originales de Dalí de Cadaqués sont présentées en France dans le cadre du Musée éphémère du cinéma à Cannes et avec L’Usine de films amateurs du réalisateur français oscarisé Michel Gondry.

Espace Riviera, palais des festivals et des Congrès de Cannes du 15 juillet au 25 août 2016

Cristobal Gabarrón Mille formes à la conquête de l’espace

Peintre et sculpteur, Cristóbal Gabarrón est l’un des plus grands plasticiens espagnols actuels et succède à la génération de peintres comme Antoni Tàpies (1923-2012) et Antonio Saura (1930-1998). Son œuvre picturale et sculptée contribue au débat muséographique et culturel du moment et participe ainsi à l’activité du marché de l’art international de par sa modernité et son talent.
2016 est une année charnière pour cet artiste dont les œuvres font l’objet d’une imposante rétrospective en Chine, aux musées de shanghai et de Pékin. Cette reconnaissance internationale intervient aussi à la suite de la réalisation d’une installation que Cristóbal Gabarrón a livrée à new York, au cœur de Central Park, installation commandée par l’ONU à l’occasion de ses 70 ans d’existence et qui sera prochainement présentée à Paris, sur le parvis de l’Hôtel de ville comme une première en Europe.

Cristóbal Gabarrón crée à l’aide de différents médiums et aime interpeller le public avec ses sculptures totémiques se rattachant aux grands mouvements révolutionnaires du xxe siècle. Matiériste et colorée, cette œuvre nous raconte un monde sensoriel et poétique qui se révèle dans une extrême expressivité et des innovations techniques.

Ce ne sont pas moins d’une trentaine de sculptures monumentales qui envahiront l’espace public de la ville, les jardins et l’intérieur de la villa Domergue. En exclusivité, 30 de ses œuvres, pièces archéologiques précolombiennes de sa collection personnelle et de sa fondation à Valladolid et source de son inspiration, seront présentées dans une scénographie écrin en premier plan de la fresque de Jean-Gabriel Domergue qui orne la salle à manger de la villa.

Espace Miramar angle La Croisette / Rue pasteur à Cannes – du 4 juillet – 11 septembre 2016

Villa Domergue impasse fiesole à Cannes – du 4 juillet – 25 septembre 2016

Jazz à Domergue 2016

Les jardins de la villa Domergue accueilleront une fois de plus quatre soirées d’exception à l’occasion du festival Jazz à Domergue. Quatre soirées aussi ludiques qu’éclectiques au cours desquelles retentiront des sonorités fort différentes dans le labyrinthe de sculptures de l’artiste espagnol Cristóbal Gabarrón. Ces soirées mèneront les spectateurs des racines du jazz avec les standards proposés par la voix enchanteresse de Marjorie Barnes accompagnée par le quintet Equinox, à la jeunesse exaltée de Laurent Coulondre qui développe une création résolument moderne. Quant au dialogue entre le pianiste Karol Beffa et le saxophoniste Raphaël Imbert, les jardins de la villa Domergue seront un écrin parfait pour leurs improvisations. Enfin c’est une véritable invitation au voyage que propose le saxophoniste Éric seva avec son projet nomade sonore. Entre tradition et expérimentation, sensibilité et virtuosité, Jazz à Domergue 2016 promet, encore cette année, de belles découvertes.

Robert Descharnes

Robert Descharnes

Port Lligat, septembre 1958. La Chunga, danseuse de flamenco, intervient avec ses pas sur une toile préparée par Salvador Dalí. A droite Mercédès Rosales de Senillosa, Chano Rosales et Antonio Senillosa, hors champs sur cette photo. photo Robert Descharnes / © Descharnes & Descharnes 2016

Cristóbal Gabarrón

Cristóbal Gabarrón

Las palabras que se quedan en silencio II 2014 – Huile et pigments sur toile – 400 x 200 cm

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?