0

A Yin « La Mongolie au fil du présent » au musée Albert-Kahn

Il montre sa terre natale. Photographe chinois originaire de Mongolie intérieure, autodidacte largement récompensé pour son travail, A Yin témoigne du mode de vie des derniers nomades. À partir du 18 septembre, ses images en noir et blanc donnent une tonalité intime au festival « La Mongolie au fil du présent » du musée Albert-Kahn.

Pendant 10 ans, A Yin, photographe itinérant, parcourt les steppes, partage le quotidien des derniers nomades et réunit des images. Ce travail vaut une reconnaissance internationale à celui qui est considéré depuis 2009 comme l’un des dix plus grands photographes de son pays. Il est ainsi le premier Chinois à recevoir le « All Roads Program », prix décerné aux États-Unis par le National Geographic. Ses photographies voyagent dans le monde entier grâce à de nombreuses publications dans la presse internationale et à ses expositions, « Nomads » présentée de 2007 à 2009 à Shanghai, Lianzhou, New York, Los Angeles, Washington, New Mexico et Paris ou « Nomadic Mongolians of China », qui a voyagé à Berlin, Toronto, New York, au Cambodge et en Chine entre 2010 et 2011. A Yin est l’auteur de nombreux ouvrages photographiques. Il transmet son expérience et sa vision du nomadisme lors de conférences données à la Corcoran school of art, à Stanford. Il participe aussi à des séminaires sur le sujet auprès de l’association des photographes chinois dans son pays natal. À partir du 18 septembre, il expose ses images dans le jardin d’Albert Kahn, comme une variation sur la Mongolie contemporaine en écho à l’exposition « La Mongolie entre deux ères. 1912-1913 » présentée au musée.

  • Exposition du 18 septembre au 4 novembre dans le jardin du musée Albert-Kahn, avec le soutien de l’AMJAK.

Albert-Kahn, musée et jardins

  • 10-14, rue du Port
  • 92100 Boulogne-Billancourt
Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : admin

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !