Lou Tavano publie For You

    Lou Tavano

    Lou Tavano une chanteuse rafraîchissante et nature ! Une chanteuse, à regarder grandir et s’épanouir ! Une chanteuse à écouter vous dire For You !

    Lou Tavano nous propose son premier album, un album très attendu, et qui s’intitule tout simplement “For You“. For You s’adresse à tous et à un en particulier. Ils se sont rencontrés sur Satin Doll de Duke Ellington. Ce n’est pas la pantoufle de vair de Cendrillon, que cette poupée de satin, mais pas loin. Elle, Lou Tavano, fille de batteur de rock, passée par le piano classique, avait trouvé dans le chant un « espace pour être soi ». For You, c’est aussi pour lui, Alexey Asantcheeff, qui est à ses côtés à la ville comme à la scène. Né de mère écossaise et de père russe blanc, pianiste en quête de jazz habité par la mélancolie slave, dès qu’il l’a entendue chanter n’a plus eu qu’une idée en tête, « que le monde entende cette voix ». Ils avaient la vingtaine et ne se sont plus quittés, faisant de la musique l’espace amoureux de leur collaboration artistique, choisissant ensemble le chemin d’un jazz mâtiné d’influences personnelles qui ont à voir avec la musique symphonique, le chant lyrique, la folk ou la musique balinaise. Alexey Asantcheeff, est l’auteur de la plupart des mélodies au répertoire de cet album, pour lesquelles il s’efforce, avec une minutie passionnée, de tisser les arrangements qui servent d’écrin au timbre profond et grave de Lou Tavano.

    Nouvelle sensation du jazz vocal dont le nom bruisse sur la scène parisienne, Lou Tavano publie, à l’orée de la trentaine, son premier album, un opus qui ne passera pas moins inaperçu que la flamboyante chevelure rousse qui lui sert parfois d’effigie. « For You ». Fascinée par Nina Simone et Joni Mitchell, ses deux influences revendiquées, Lou Tavano illumine For You de sa voix unique mais aussi ennivrante. Lou Tavano nous emporte dans un univers où les mots ont autant de poids que les notes. « J’ai du mal à faire de la musique sans les mots » avoue celle qui attache une importance toute particulière à ce qu’elle chante ! « Pour moi, la technique vocale n’existe pas, dit celle qui, pourtant, n’en manque pas. Si l’interprétation est juste, alors la voix suit. Dans cet album, l’anglais se mêle au français, au russe et même au balinais. Un album sans frontière, qui parle du monde et de soi, de l’autre et de nous. Un album à décourvrir sans modération.

    [vc_text_titles title=”Lou Tavano: Making of “For You“ (epk)” title_type=”h2″ page_title_type=”v1″ title_align=”left”]
    [vc_text_titles title=”Lou Tavano: Emotional Riot (from the album: For You)” title_type=”h2″ page_title_type=”v1″ title_align=”left”]
    [vc_text_titles title=”En concert : ” title_type=”h2″ page_title_type=”v1″ title_align=”left”]

    21/02 – Terrain Blanc, Quimper
    26/02 – Train-Théâtre, Portes-lès-Valence
    27/02 – Club Saint-Georges, Lyon
    26/03 – Jazz-o-caveau, Caunes-Minervois
    27/03 – Domaine de Maleval, Mars
    31/03 – RELEASE PARTY, Duc des Lombards, Paris
    01/04 – RELEASE PARTY Duc des Lombards, Paris
    02/04 – RELEASE PARTY Duc des Lombards, Paris
    09/04 – Ecoutille, Courtry
    15/04 – Festival Jazz bat la Campagne, Parthenay
    07/05 – Festival Printemps de l’Aspre, Perpignan
    11/06 – Festival Jazz à Chancelade
    01/07 – Respire Jazz Festival, Puyperoux

    Lou Tavano sur facebook :

    https://www.facebook.com/loutavanomusic/

    Tags:

    • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

    • Voir les commentaires : (0)

    Publicité

    Vous pourriez aussi aimer ?

    LUX : The Band

    LUX vous emmène en Super 8 voyage !

    Que l’on aime ou que l’on déteste, il y a des moments dans la ...

    eliott jane

    Eliott Jane s’est trouvée…

    Après avoir vécu ses premières aventures musicales avec son ex­trio grunge Jina, Jeanne nous ...

    Orchestral Manoeuvres in the Dark : The Punishment Of Luxury

    Orchestral Manoeuvres in the Dark : The Punishment of Luxury Tour

    Avec des tubes comme Enola Gay, Electricity ou Souvenir, les Orchestral Manoeuvres in the ...