• Abonnez-Vous !
    abonnement artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

“Le commerce de la parole” au musée départemental d’art contemporain de Rochechouart

Qingmei Yao

Obsession des temps modernes, le langage économique reste néanmoins pour la majorité des individus une étrangeté et une source d’incompréhension. Ainsi le dialogue théorique entre l’artiste chinoise Quingmei Yao et un distributeur de boisson tourne-t-il au règlement de compte impossible entre capitalisme et marxisme, tandis que l’indice Nikkei, traduit en un chant abstrait par Natacha Nis...

Vous devez être abonné pour visionner cet article. Pour vous abonner à 2€/mois : Cliquez ici

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Festival Elektricity XII

Elektricity s’apprête à enflammer les places fortes de la ville des sacres pour la ...

Léopold BURTHE

Métamorphoses au Pavillon de verre du Louvre-Lens

"La majesté et l'amour n'habitent pas la même demeure". Ce très beau vers fait ...

puls'art 2016

Puls’art, 24ème édition à la Cité des Arts-Les Quinconces

Puls'art, Salon international d'art contemporain, choisit de présenter tous les ans le travail d'artistes ...