• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

« Walking In The Flowers » une solo/duo à la galerie Analix Forever

Walking in the flowers

WALKING IN THE FLOWERS – Pascal BERTHOUD & Danni ORCI

Pascal Berthoud expose pour la troisième fois en solo/duo à Analix Forever. Mais depuis la dernière exposition, le travail a pris une tournure radicalement nouvelle, que l’on pourrait qualifier de romantisme contemporain. L’artiste utilise ses propres images mentales telles des empreintes, que l’on retrouvera, sur ses immenses dessins et ses sculptures, en couches multiples, en « collages » : il ajoute, enlève, ajoute à nouveau, pour arriver à des dessins qui semblent en relief et des sculptures peintes, sensuelles, corporelles. La forme et la couleur sont traitées d’un même geste, et se détachent sur un environnement à la fois lointain et à portée du regard, un environnement dans lequel le regard, certes, mais aussi le corps tout entier du spectateur, sont pris, captivés, immergés. Walking in the flowers.

Dans la suite de la série DUO-DUEL, la jeune photographe Danni Orci, présente sa première exposition solo/duo à Analix Forever. L’artiste cherche à nous faire voir notre environnement tel qu’il est en réalité dans notre regard, quand bien même nous oublions de regarder. Construction et déconstruction, superposition d’images multiples, angles de vue pluriels, la photographie de Danni Orci dissimule dans ses couches superposées des éléments de l’image pour en révéler d’autres, que le spectateur n’aurait pas saisis sans l’objectif de l’artiste. Ainsi ce pied dans l’escalier, Walking in the flowers. Danni Orci module nos perceptions de la réalité, de la réalité des corps notamment, qui deviennent des sculptures à l’état de rêve, rejoignant, presque sans le savoir, le travail de superposition très physique de Pascal Berthoud.

Danni Orci Born in 1988, in Warwickshire, England. Lives and works in Geneva, Switzerland.

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Quentin Jouret - touriste

Quentin Jouret : touriste à la Fondation Espace écureuil

Le plasticien toulousain, Quentin Jouret, passionné de voyages, a proposé à la Fondation Espace ...

sur un fil

Constance Leonarduzzi à la Galerie Stand-Art

Après un master 2 de droit et quelques années dans la communication politique, Constance ...

José Medeiros, Instituto Moreira Salles

Modernités. Photographie brésilienne (1940-1964)

Du 5 mai au 25 juillet, la fondation Calouste Gulbenkian à Paris accueille l’exposition ...