L’Arc de triomphe de Palmyre n’est plus…

L'Arc de triomphe de Palmyre n’est plus…

Après ses plus beaux temples de Bêl et Baalshamin et ses tours funéraires aussi célèbres qu’uniques, c’est l’Arc de triomphe, vieux de 2.000 ans, situé à l’entrée de la célèbre rue à colonnades du site historique, qui est tombé hier sous les explosifs du groupe extrémiste Etat islamique.

« Nous avons reçu des informations sur le terrain selon lesquelles l’Arc de triomphe a été détruit hier (dimanche). L’EI l’a piégé il y a quelques semaines« , a affirmé M. Abdelkarim, chef des antiquités en Syrie.

« C’est une destruction méthodique de la cité. Ils veulent la raser, la faire disparaître complètement. Nous risquons de la perdre en entier. On sait que l’EI a encore piégé d’autres monuments. Ils veulent détruire l’amphithéâtre, la colonnade. Nous avons désormais peur pour toute la cité antique », a encore ajouté M. Abdelkarim. « Il faut que la communauté internationale trouve le moyen de sauver Palmyre« , ville qui recèle les plus beaux trésors de Syrie, a-t-il supplié. »Nous sommes en train de vivre une catastrophe. Depuis la capture de la cité (par les jihadistes), c’est un choc après l’autre« , a ajouté le responsable, joint par téléphone par l’AFP.

Icône de Palmyre, cité antique classée au patrimoine mondial, la destruction totale de la cité historique est à redouter alors que le conflit a pris un nouveau tournant, devenant plus complexe suite à l’ intervention militaire de la Russie qui dit frapper l’EI, mais qui est soupçonnée par les Occidentaux d’apporter surtout son soutien aux troupes du régime de Bachar al-Assad, en difficulté face aux rebelles depuis plusieurs mois.

Les jihadistes détruisent les statues ou fresques représentant des hommes ou des animaux, les interprétant comme de « l’idolâtrie », mais selon le chef des Antiquités, « l’EI détruit désormais par vengeance, même pas pour des raisons idéologiques car l’Arc de triomphe n’était pas un monument religieux mais civil« . En quatre ans et demi de guerre, outre le terrible bilan humain qui fait état de plus de 240.000 morts et de millions de personnes contraintes à l’exil, le patrimoine syrien a été dévasté, 900 monuments ou sites archéologiques ont été touchés, abîmés ou détruits, preuves satellitaires à l’appui. Ce monde qui ne crée que des désastres, n’en finit plus de nous faire rugir de colère.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Céline Alvarez

Céline Alvarez : Pour une éducation respectueuse du fonctionnement humain

En cette rentrée scolaire, Céline Alvarez, nous offre une réflexion claire et humaine sur ...

Boris Horvat

JEAN-MARIE ne votera pas pour MARINE en 2017 !

Le nouvel épisode à venir quant au duel opposant le père à la fille ...